ZOO

De Cape et de Crocs - T11 : Vingt mois avant (Novembre 2014)

couverture de l'album Vingt mois avant

Série : De Cape et de CrocsTome : 11/12Éditeur : Delcourt

Scénario : Alain AyrolesDessin : Jean-Luc MasbouColoriste : Jean-Luc Masbou

Collection : Terres de Légendes

Genres : Humour

Prix : 13.95€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Le temps est venu pour Alain Ayroles et Jean-Luc Masbou de dévoiler les origines du plus mignon de leurs personnages, Eusèbe. Reprenant avec habileté le style qui a fait le succès de leur série, ils sèment d'embûches le chemin de cet attachant petit lapin.

Il a beau raconter son histoire à qui veut bien l’écouter, il est difficile pour Eusèbe de paraître crédible aux yeux de ses interlocuteurs effarés. Ancien garde du cardinal, disciple du grand comédien Brioché, jumeau d’un frère aussi dangereux qu’il est doux, chacune des péripéties de ce rongeur blanc semblait en faire le plus adorable des mythomanes.

Il était temps pour Alain Ayroles de dévoiler à ses lecteurs les dessous de l’histoire d’Eusèbe, tous aussi succulents que les carottes dont il se délecte. Une suite de coïncidences et de malentendus hilarants plongent notre héros au cœur d’une lutte de pouvoir pour la succession du premier ministre. Le lecteur retrouve le ton emprunté à Molière, Dumas et Rostand des premiers tomes de la série, opposant la naïveté provinciale du petit Eusèbe et la violence du Paris de cette époque.

Jean-Luc Masbou maintient son magnifique univers graphique et rajoute une bonne louche de mignonnerie quand il s’agit de dépeindre notre petit lapin blanc préféré. Alors qu’une scène d’action massive venait toujours ponctuer l’intrigue théâtrale du scénario des tomes précédents, ce chapitre consacré à Eusèbe est une série de sketches humoristiques emplis d’animaux anthropomorphes hilarants, du simiesque tueur à gages au canardesque futur premier ministre.

Quel bonheur de découvrir la genèse d’un personnage mythique d’une série culte qui manquait cruellement à ses lecteurs ! Ce nouveau tome de De Capes et de Crocs tient toutes ses promesses et fait trépigner d’avance à l’idée de lire la suite. Un vrai régal !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants