ZOO

Détective du bizarre - T1 : Billy Brouillard et la chasse aux fantômes (Novembre 2018)

couverture de l'album Billy Brouillard et la chasse aux fantômes

Série : Détective du bizarreTome : 1/1Éditeur : Soleil

Scénario : Guillaume BiancoDessin : Guillaume BiancoColoriste : Carole Neel

Collection : Métamorphose

Genres : Aventure

Public : De 6 à 17 ans

Prix : 16.95€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Créé par Guillaume Bianco en 2008, Billy Brouillard a le don de voir la nuit les choses bizarres qui échappent aux autres : les spectres, les démons, les monstres, etc. Il repart pour de nouvelles aventures avec Célène, une jeune sorcière intrépide, dans ce album rythmé qui ravira les jeunes amateurs de mystères.

A l’occasion d’Halloween, Billy part à la chasse aux bonbons avec sa petite sœur Jeanne. Il n’est pas très gentil avec elle et finit même par la laisser seule dans la rue. Peu après, Billy tombe sur Célène, une jeune sorcière, dont il a fait échapper par erreur les trois méchants fantômes qu’elle retenait. Les deux jeunes aventuriers décident de partir à leur recherche. La mission n’est pas facile car les endroits étranges et dangereux où pourraient se cacher les fugitifs sont nombreux. Heureusement, Célène et Billy sont pleins de ressources. En plus, Billy peut compter sur sa loupe de trouble-vue et sur ses fidèles allés : Samoth, le gentil démon, le feu follet Jack et Ayram, la vampire pacifiste.

Pour ne pas décontenancer les lecteurs qui découvrent Billy Brouillard, l’album commence par un rappel d’une dizaine de pages sur son univers et ses aventures précédentes. L’histoire qui suit s’enchaîne avec beaucoup de rythme et de rebondissements jusqu’au coup de théâtre final. Malgré certains clichés, Billy Brouillard et la chasse aux fantômes demeure une histoire bien construite, malgré le dénouement un peu prévisible.

Le dessin de Bianco, fortement inspiré par Tim Burton, est à la fois naïf et inquiétant. Les belles couleurs sombres reflètent parfaitement l’ambiance nocturne et fantastique des aventures. La loupe de trouble-vue, jointe à la BD, propose un astucieux filtre optique rouge qui permet de distinguer des détails cachés disséminés au fil des pages...

Un album sympathique, rempli de créatures épouvantables, qui enthousiasmera les enfants qui aiment se faire peur.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants