ZOO

Détectives - T1 : Miss Crumble - Le Monstre botté (Mai 2014)

couverture de l'album Miss Crumble - Le Monstre botté

Série : DétectivesTome : 1/7Éditeur : Delcourt

Scénario : Herik HannaDessin : Sylvain GuinebaudColoriste : Lou

Collection : Conquistador

Genres : Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

1918, Sweet Cove est un petit village de la campagne anglaise où les rumeurs du retour du jeune comte commencent à aller de bon train. Ce retour tant espéré semble cependant accompagné d’un bouquet de meurtres. Miss Crumble, institutrice à la retraite, décide d’aider la police peu efficace. Cette enquête policière très anglaise est servie par des personnages jubilatoires...

Miss Crumble, l’héroïne du premier tome de Détectives, nous vient tout droit de l’album Sept Détectives. La série qu’elle inaugure dédiera chacun de ses albums à un des sept enquêteurs légendaires présentés dans Sept Détectives. On aborde cet album circonspect, se méfiant de l’exploitation d’un filon qui avait marché. Cette peur est vite évacuée, tant les premières pages nous transportent immédiatement dans l’atmosphère de la campagne anglaise de 1918.

L’hommage aux auteurs tels qu’Agatha Christie et Conan Doyle est totalement assumé par Herik Hanna. Il nous embarque joyeusement dans ce qui aurait pu être une enquête de leur plume. Tout y est, la présentation des personnages dans une première partie, puis les crimes assortis au piétinement de la police et enfin la résolution de l’énigme où tout est expliqué.

Au début, on associe Miss Crumble à Miss Marple, l’héroïne d’Agatha Christie, mais très vite la première se présente comme l’exacte opposé de la seconde tant physiquement que psychologiquement. La lecture de ses aventures est délectable grâce aux dialogues nous servant un humour so british de haut vol. Impossible de ne pas rire aux réparties des personnages !

Le dessin de Sylvain Guinebaud rend parfaitement cette Angleterre des années 20. Les personnages ont vraiment la tête de l’emploi servie par une expressivité très réaliste. Les décors accompagnés des couleurs de Lou tout en raffinement rétro illuminent le paysage anglais de la fin de la Première Guerre mondiale.

Ce premier tome donne vie à des personnages délectables, de quoi augurer d’une belle série à venir !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants