ZOO

Elles - T1 : La nouvelle(s) (Mars 2021)

couverture de l'album La nouvelle(s)

Série : EllesTome : 1/1Éditeur : Le Lombard

Scénario : Toussaint Kid, Aveline Stokart

Public : De 3 à 15 ans

Prix : 12.45€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Qui suis-je? Que veux-je? Voilà les questions que se pose Elle, l'héroïne de cette nouvelle série imaginée par Kid Toussaint et Aveline Stokart. En pleine adolescence, théâtre d'une guerre psychologique constante où les sentiments sont malmenés et exacerbés, la jeune fille tente de sortir de cette phase de confusion profonde. Aidée dans ce combat par ses nouveaux amis, elle tentera de comprendre qui elle est en mettant en lumière les mystères de sa naissance.

Elle est une jeune fille vive, pétillante et pleine de vie, mais pas tout à fait comme les autres. En effet, Elle n'est pas seule... cinq personnalités habitent son corps et surgissent tour à tour selon les émotions qui la traversent. Cette année, elle arrive dans un nouveau collège et s'intègre très rapidement à un groupe d'amis. Mais comment leur cacher ce trait de sa personnalité? Vont-ils découvrir son secret? Qui est véritablement Elle?


Elle est une jeune fille tourmentée

Elle est une jeune fille tourmentée
© Le Lombard

À travers Elle, jeune fille aux cinq personnalités, Kid Toussaint explore avec brio cette période de la vie où tout est chamboulé, où les émotions nous submergent, où tout est désordonné et prend des proportions énormes. Entourée de ses amis, l'héroïne essayera de comprendre les émotions contradictoires qui la submergent et qui prennent, bien malgré elle, les manettes de sa vie. Une palette de personnages secondaires bien construits et bien travaillés vient enrichir le récit tout en donnant de la consistance à cette quête identitaire.


Elle s'intègre dans une joyeuse bande d'amis dès son arrivée au collège Mercury

Elle s'intègre rapidement dans une joyeuse bande d'amis
© Le Lombard

Grâce à des codes couleurs différents, des univers refuges distincts, mais surtout à l'expressivité très réussie de l'héroïne, tant dans les traits de son visage que dans ses attitudes, le lecteur parvient en un regard à distinguer les différentes personnalités de cette jeune fille. Le trait d'Aveline Stokart, emprunt d'influences des comics américains, offre une lecture vive et dynamique.

Premier tome d'une série prometteuse, La nouvelle(s), instaure mystères et questionnements notamment grâce à un cliffhanger final réussi. L'attente risque d'être longue jusqu'au prochain volume!

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants