ZOO

Ennemis - T2 : Blanc (Avril 2021)

couverture de l'album Blanc

Série : EnnemisTome : 2/2Éditeur : Bamboo

Scénario : Tristan Josse, Kid ToussaintColoriste : Véra Daviet

Collection : Grand Angle

Genres : Historique

Prix : 14.50€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

3.5

Un tome 2 enlevé qui conclut l’aventure en complexifiant avec bonheur l’intrigue, maline, centrée moins sur la mission d’un groupe de nordistes de capturer un général confédéré que sur leur passé et les liens invisibles qui les lient.

Le groupe de six soldats yankees que nous avons découvert dans le tome 1, étoffé d’un esclave affranchi, poursuit sa mission qui est de neutraliser Seb Stuart dont la compagnie de confédérés fait des dégâts dans les rangs des Nordistes. Nous savions déjà que la rumeur courait comme quoi au moins l’un des Bleus serait un traître. En effet, tous ont des zones troubles dans leur passé. Le scénario, au principe assez simple dans le 1er album, s’étoffe dans le 2nd, et c’est tant mieux.

Nous découvrons que les auteurs nous avaient baladés en nous distillant des bribes d’informations, trompeuses ou incomplètes. De nouveaux flash-backs nous en apprennent davantage sur les différents protagonistes, et surtout sur leurs liens, dont ils ne sont pas conscients. Car un certain nombre d’entre eux se sont déjà côtoyés, voire ont interagi, le plus souvent sans le savoir.


La guerre de sécession bat son plein

La guerre de sécession bat son plein
© Grand Angle

Peu à peu, Kid Toussaint assemble les pièces du puzzle, en bon démiurge: Noto, avant d’être une brute avinée, était un célèbre ténor qu’une explosion a rendu sourd; Joshua, le gamin au tambour, vivait dans une famille esclavagiste du Sud, mais était en rébellion contre la cruauté paternelle; on comprend pourquoi Reilly avait retourné le canon contre son propre camp lors d’une bataille ; etc. Et il s’agit ici des révélations les plus « basiques », car l’histoire de chacun s’explique en partie par une action d’un des autres membres du groupe. Plus on avance dans le récit, vers le violent affrontement final avec Stuart, et plus on les rouages s’agencent de manière astucieuse.


Le nordiste Kane est chargé de traquer Jeb Stuart

Le nordiste Kane est chargé de traquer Jeb Stuart
© Grand Angle

Tristan Josse, lui, porte le récit de son dessin dynamique et expressif, gagnant sans doute en finesse par rapport au 1er tome, qui était déjà bien troussé.

Au final, deux tomes que je conseille de lire d’affilée, et qui auraient peut-être gagnés à être réunis d’emblée en un seul volume tant la 2nde partie est nécessaire pour donner une dimension autre à la première.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants