ZOO

Ernest et Célestine : Les Noëls d'Ernest et Célestine (Octobre 2015)

couverture de l'album Les Noëls d'Ernest et Célestine

Série : Ernest et CélestineÉditeur : Casterman

Scénario : Gabrielle VincentDessin : Gabrielle Vincent

Collection : Album Jeunesse

Genres : Aventure

Public : Tout public

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Les Noëls d’Ernest et Célestine, paru chez Casterman, regroupe trois histoires des deux héros éponymes autour de la thématique de Noël. L’ambiance magique et les dessins brillants en font un très joli cadeau de Noël.

L’album qui fait partie de la collection Ernest et Célestine, rassemble trois récits courts articulés autour de Noël : Le sapin de Noël, Ernest et Célestine ont perdu Siméon, Noël chez Ernest et Célestine. Dans la première histoire, Ernest, le brave ours, promet à la petite souris Célestine de lui offrir le Noël de ses rêves. Célestine demande un Noël avec son ami auprès d’un tout petit sapin. D‘un voeu simple, Ernest créera un Noël magique. Dans la deuxième, Célestine perd son doudou. Ernest plus inventif que résigné, lui fera une belle surprise. Enfin, dans la troisième, Célestine rappelle à Ernest sa promesse. Fêter Noël avec tous ses amis. Mais les sous manquent... L’imagination et le bon sens de Célestine feront des miracles.

Les Noël d'Ernest et Célestine

Les trois histoires, bien que différentes en dépit d’une période commune, fonctionnent de façon très homogène en raison de personnages et de thématiques maîtrisés tant du point de vue de l’écriture que graphiquement. Pleines de poésie et de tendresse, elles mettent en avant une morale discrète. Les plaisirs sont simples et Noël reprend toute sa valeur grâce aux deux héros qui rappellent l’essentiel : offrir, faire plaisir avec un rien, être là pour l’autre, être tous ensemble.

Le trait, presque comme une esquisse, est si beau et si léger qu’il met en avant toute la poésie des textes, évidents et dépouillés, où seule la tendresse compte. Les silences présents entre les paroles d’Ernest et Célestine sont beaux, la narration parfois presque elliptique ; les grands espaces blancs des illustrations invitent également le lecteur à la réflexion et à la rêverie.

Ce magnifique album offre un choix d’histoires soigné : de quoi souhaiter aisément un joyeux Noël.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants