ZOO

Femmes en résistance - T1 : Amy Johnson

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.8 pour 3 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

3 Critiques Presse

note de la critique

Pourquoi l’aviatrice Amy Johnson est-elle morte en 1941 ? Une jeune femme enquête… Mise en place d’une série-concept historique proposant le portrait de quatre femmes d’exception durant la seconde guerre mondiale.

note de la critique

Elles ont eu un destin d’exception pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces authentiques femmes en résistance, quatre au total, sont les héroïnes de la série signée par Régis Hautière et Francis Laboutique. L’aviatrice Amy Johnson ouvre le bal de ces portraits romancés qui auront à chaque fois un dessinateur différent.

note de la critique

Pour ce premier volet, le trait réaliste et classique de Pierre Wachs donne vie à une héroïne aussi passionnée que tourmentée et offre un album plaisant à lire puisqu’il brise habilement la linéarité historique.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de L'historien

Une boite contenant des documents sur la vie de quatre femmes est donnée en héritage. La première de ces femmes dont la vie nous est racontée est Amy Jonhson, une aviatrice britannique disparue pendant la bataille d'Angleterre.

C'est un album qui ne nous parle pas de résistance mais de la vie d'une aviatrice anglaise passionnée aussi de voitures. Cet album présente des dessins qui sont graphiquement moyennement intéressants sans aller dans les détails des voitures et autres mécaniques. Les couleurs sont dans les temps d'aujourd'hui, laissant peu de différences entre l'Afrique, l'Asie ou l'Angleterre. Un premier album qui ne présente pas de grands intérêts de lecture.

Posté le 25/09/2013 à 15h14