ZOO

Frnck - T2 : Le baptême du feu (Août 2017)

couverture de l'album Le baptême du feu

Série : FrnckTome : 2/5Éditeur : Dupuis

Scénario : Olivier BocquetDessin : Brice CossuColoriste : Yoann Guillo

Collection : Tous Publics

Public : Tout public

Prix : 10.95€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

2.0

Dessin

4.0

Après avoir transmis à ses nouveaux hôtes l’usage des voyelles, Franck tente d’atteindre l’âge du feu pour survivre jusqu’à un âge avancé... ou au moins jusqu’au lendemain. Olivier Bocquet, accompagné de Brice Cossu au dessin, aborde le quotidien préhistorique de son héros avec légèreté et humour, dans la lignée de ses ancêtres Spirou et Astérix.

Franck est parvenu non sans mal à faire adopter à ses nouveaux compagnons préhistoriques sa présence et l’usage des voyelles. Il lui reste à leur faire découvrir le feu, l’hygiène, la pudeur, la gastronomie, les jeux vidéo : tout pour ne pas faire face à son incapacité à nager et rentrer chez lui.

Olivier Bocquet installe sa nouvelle série Frnck dans la lignée des bandes dessinée humoristiques, oubliant le pourquoi de la présence de son héros dans un passé préhistorique et se concentrant sur le quotidien loufoque auquel il est dorénavant consacré. Dans un monde où même les mignons petits lapins ne sont pas les créatures adorables qu’ils semblent être, Olivier Bocquet fera-t-il avancer le schmilblick pour ramener Franck à la civilisation ?

Côté dessin, Brice Cossu continue son travail propre d’illustration, jouant sur l’exagération propre aux bandes dessinées humoristiques pour provoquer le rire du lecteur. L’aura de mignonnerie qui auréole les lapins, l'indestructibilité de Mètre-cube, les quiproquos et autres blagues anachroniques qui peuplent ce tome sont tous illustrés avec délice.

Avec ce second tome de Frnck, Olivier Bocquet capitalise sur le décalage temporel entre préhistoire et monde moderne pour enchaîner les blagues et les situations cocasses, sans sembler se préoccuper de donner un véritable fond à sa bande dessinée. Accompagné du dessin enjoué de Brice Cossu, le scénario flirte avec la facilité, au risque d’y perdre rapidement en intérêt.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants