ZOO

Green Class - T1 : Pandémie

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 4.1 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

De retour de quinze jours dans le Bayou, six jeunes Canadiens découvrent avec incrédulité que le monde est en train de changer radicalement. En proie à une épidémie aussi fulgurante que dévastatrice, l'humanité panique et les autorités de chaque pays se voient agir dans l'urgence. Pour les adolescents, le temps presse, ils ne veulent qu'une chose : rentrer au plus vite, sains et saufs, chez eux. Mais le trajet s'avère bien plus rude et la tâche bien plus ardue qu'ils ne le pensaient... Le survival post-apocalyptique, comme le western il y a peu, [...]

note de la critique

Le voyage scolaire en Louisiane tourne au cauchemar pour une bande d'ado canadiens. Un mystérieux virus s'est répandu, transformant ceux qui le contractent en monstres végétaux. Une nouvelle série coup de poing, en mode survival, au message vert !

note de la critique

De retour du bayou, un groupe d’ados canadiens découvre qu’un virus transforme les humains en créatures agressives. Ils auraient pu quitter le territoire américain avec le dernier avion s’ils s’étaient résolus à abandonner leur ami Noah, contaminé... Leur Green Class tourne vite au survival qui chope le lecteur par le col !

note de la critique

Green Class, un virus prometteur

En revenant d’un camp dans les bayous de Louisiane, une bande d’ados et leur éducateur découvrent qu’une alerte à un virus terrifiant, le HBV2, a transformé la région en un piège mortel. Les malades qu’il touche deviennent des mutants agressifs et défigurés. L’un des jeunes gens est contaminé. Ses copains ne veulent pas l’abandonner et refusent d’être évacués. Green Class est plus près de Gung-Ho que de Seuls même si on joue dans un registre assez similaire, celui de la solidarité entre copains et amoureux en puissance. Dans ce premier tome, les [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants