ZOO

Hard Rescue - T1 : La Baie de l'Artefact (Mars 2021)

couverture de l'album La Baie de l'Artefact

Série : Hard RescueTome : 1/1Éditeur : Les Humanoïdes Associés

Scénario : Harry Bozino, Roberto Meli, Antoine Tracqui

Genres : Science-Fiction

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.50€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

3.0

Après un premier album de création originale, L’histoire de la SF en Bande dessinée, le partenariat entre les éditions Critic et Les humanoïdes associés accouche des premières adaptations du catalogue de l’éditeur de romans de « mauvais genre ».

Avec Hard Rescue tome 1 de 2, c’est une course-poursuite arctique entre artefact destructeur et secrets militaires qui s’offre d’abord au lecteur.

Le groupe de mercenaires Hard Rescue de Caleb McKay est embauché par un homme d’affaire aux méthodes directes et aux technologies de pointe. L’objectif, accompagner une mission d’exploration qui part à la recherche d’une technologie prise au piège des glaces. Mais les secrets qui se dévoilent peu à peu inquiètent Caleb et son équipe.

Des mercenaires spécialisés dans les sauvetages à haut risque

Des mercenaires spécialisés dans les sauvetages à haut risque © Les Humanoïdes associés

De la bonne BD d’action

Point Zéro, le roman d’Antoine Tracqui, s’avère tout à fait à sa place dans une collection de bande dessinée. L’adaptation que signe le scénariste Harry Bozino fait preuve d’une efficacité redoutable. Les différents personnages proposent des psychologies tranchées qui les rendent attachants.

Les antagonistes interrogent fortement sur le camp dans lequel évolue la Hard Rescue. Qui sont les gentils, qui sont les méchants, pas si facile à dire à ce stade. Cela illustre une bonne maîtrise de l’exercice de retranscription. Côté rythme, le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer, avec beaucoup de scènes d’actions entrecoupées de scènes d’exposition qui ne pèsent pas sur le récit.


Une mission secrète en Antarctique

Une mission secrète en Antarctique © Les Humanoïdes associés

Un dessin qui suit le rythme

Le dessinateur italien Roberto Meli, habituellement publié chez le grand éditeur local Bonelli, livre une prestation tout à fait convaincante. Là encore, le lecteur trouvera une proposition classique mais réellement maîtrisée. Ce style graphique lumineux et fin trouverait sa place dans les collections d’éditeurs français concurrents. L’artiste parvient à apporter une réelle identité à ses différents personnages, ce qui appuie bien une des grandes caractéristiques du scénario.

Hard Rescue tome 1 constitue donc une Bande Dessinée de genre tout à fait réussie. Proposée en deux tomes, elle offrira une prise de risque minimale aux fans de BD franco-belge classique. Alors même qu’elle a encore beaucoup à nous révéler dans le tome 2.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants