ZOO

Histoire Dessinée de la France - T6 : Chevaliers, moines et paysans (Avril 2019)

couverture de l'album Chevaliers, moines et paysans

Série : Histoire Dessinée de la FranceTome : 6/6Éditeur : La découverte

Scénario : Florian MazelDessin : Vincent Sorel

Prix : 22.00€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5

Que connaissons-nous vraiment du Moyen Âge ? Avec ce sixième volume de L’Histoire dessinée de la France, Florian Mazel, professeur d’histoire médiévale et Vincent Sorel, illustrateur, s’attaquent à cette période et mettent à mal toutes nos images d’Epinal de cette société si familière mais pourtant si méconnue.

Chevaliers, moines et paysans propose un panorama de la société médiévale telle que nous la connaissons aujourd’hui. Les auteurs reviennent sur l’histoire et les grands éléments fondateurs de cette période, depuis la création de l’abbaye de Cluny jusqu’à la première croisade. Florian Mazel et Vincent Sorel jouent sur nos idées reçues et préconçues pour mieux les déconstruire et établir un vrai discours historique.


Malgré un propos dense, les auteurs réussissent un album accessible à tous par un découpage du récit en chapitres tantôt thématiques, tantôt chronologiques, qui structurent le texte et permettent des temps de pause. Le propos très clair offre un récit bien mené. L’humour, très présent tout au long de l’album, crée des respirations bienvenues. L’utilisation de la voix off, tour à tour professorale, narrative ou explicative apporte une souplesse au texte en rendant la lecture ludique. Tout comme les autres albums de cette collection, un dossier historique et biographique vient compléter et enrichir les pages de bande dessinée et offrira au lecteur quelques repères bien utiles.

Le dessin de Vincent Sorel, voulu non réaliste, permet de souligner que l’histoire n’est absolument pas une reconstitution du passé, mais une tentative de compréhension de celui-ci. Le récit souligne cette idée à plusieurs reprises, les auteurs offrant des hypothèses sans certitudes absolues. La mise en scène pleine d’humour et décalée vient soulager la densité du texte.

Un superbe album qui donne un grand coup dans nos croyances collectives et tente de restituer une véritable image de cette société qui fascine tant notre imaginaire.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants