ZOO
couverture de l'album Khôl Murdock

Série : I.S.S. SnipersTome : 2/5Éditeur : Soleil

Scénario : Stéphane Créty, Stéphane LouisColoriste : J Nanjan

Collectif : Juliette Créty

Collection : Anticipation

Genres : Science-Fiction

Prix : 15.50€

  • ZOO
    note Zoo4.0

    Scénario

    4.0

    Dessin

    5.0
  • Lecteurs
    note lecteurs3.0
    1 note pour 0 critique

Le synopsis de l'album Khôl Murdock

La planète Khaliste 24 est prisonnière du traître Gunnar, un monstre modifié qui surclasse les Snipers eux-mêmes ! Incapables de se déployer car limités en autonomie les Snipers enragent. Une unité expérimentale et secrète a cette précieuse autonomie, on les appelle "les Loups" . L'avenir de l'humanité est entre les mains d'un seul loup et pas n'importe lequel, Khôl Murdock, l'alpha de la meute !


La critique ZOO sur l'album Khôl Murdock

Nouveau tandem de choc pour nous conter une aventure d’I.S.S. snipers chevronnés : Stéphane Créty, au dessin spectaculaire, et Stéphane Louis, aux dialogues percutants. Le duo n’y va pas avec le dos de la cuillère. En apparence. On aime.

Nouvelle planète à « faire rentrer dans le rang », après Okeelia (cf. le tome 1) Khâliste-24 est loin d’être facile d’accès. Pangée, son unique continent, est protégé par de puissants courants de forces et les snipers, génétiquement modifiés, n’y survivraient pas assez longtemps, leur autonomie énergétique étant limitée. Sauf les snipers « Loups », mi -loups-garous, mi-hommes, mi-machines (trois moitiés, cela fait beaucoup, mais ce ne sont pas des bipèdes ordinaires !). Khôl Murdock, loup et mâle alpha, est donc la meilleure chance du consortium militaro-industriel qui dirige la Fédération des Planètes Unies pour prendre le contrôle de Khâliste-24 et ses richesses : son eau et sa technologie alien. Surtout que la planète est aux mains de Gunnar, espèce de surhomme dégénéré, bardé d’implants corporels et de mutations d’origine alien. Le sergent Grigor, sniper que la modestie n’étouffe pas, tient aussi à être de la partie.


Les dialogues sont à prendre au second degré

Les dialogues sont à prendre au second degré
© Soleil, éditions 2021

Le récit ne se contente pas d’être un affrontement de testostérone et d’egos démesurés. Un peu comme dans Starship troopers, les dialogues dégoulinant de « virilitude » de Stéphane Louis sont à prendre au second degré, même si l’histoire est suffisamment bien construite pour qu’on y adhère tout au long de l’album. Et au-delà de l’aventure musclée, le propos porte sur la manipulation de soldats risquant leur vie pour des élites qui s’enrichissent. Pas si bourrin, donc, même si le propos n’est pas follement innovant.


Le dessin de Stéphane et Juliette Créty est puissant

Le dessin de Stéphane et Juliette Créty est puissant
© Soleil, éditions 2021

Enfin, mention spéciale au dessin de Stéphane Créty, assisté par Juliette Créty, d’une puissance particulièrement évocatrice quel que soit le sujet traité : océan déchaîné, meute de vaisseaux spatiaux, combats épiques, nature sauvage, bâtiments en ruine... Et les couleurs de J.Nanjan ne sont pas en reste.

Le même duo d’auteurs est au commande du tome 3, déjà prévu pour novembre. Rechargeons nos armes pour être fin prêts lorsqu’il paraîtra.


L'actualité autour de l'album Khôl Murdock

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants