ZOO

Ira Dei - T1 : L'Or des Caïds

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.8 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

En 1040, les Byzantins veulent récupérer la Sicile, aux mains des Arabes. Alors que les troupes byrantines, bute depuis des semaines contre les remparts de Taomine, Tancrède, mercenaire, offre de faire tomber la ville en moins de trois jours. Cet homme, qui a vécu l’Enfer, demande en échange rien de moins que tout l’or des Caïds. Et ce n’est que le début de sa flamboyante épopée vengeresse, digne de Lucifer...

note de la critique

Harald, le bras droit du général Maniakès chargé de ramener la Sicile sous autorité byzantine, est sous pression. Son supérieur le somme de prendre Taormine au plus vite afin de pouvoir concentrer l’ensemble des troupes sur le siège de Syracuse. Essuyant échec sur échec, il consent à accepter l’aide d’un mystérieux mercenaire normand. Celui qui se fait appeler Tancrède affirme pouvoir faire tomber la ville en trois jours. Mais le plus étrange, c’est le lien qui l’unit à Étienne, un moine qui lui a confié une mission pour [...]

note de la critique

Juste débarqué sur les côtes de la Sicile, un mystérieux guerrier du nom de Tancrède demande à intégrer les troupes byzantines. Une nouvelle série médiévale très plaisante à découvrir…

note de la critique

Les auteurs nous proposent un héros de légende comme on les imagine, tourmenté, déchu mais jamais abattu, fort, intelligent, rusé. Et seul aussi, certainement et terriblement seul. Un noble normand spolié de tout, déporté en enfer, survit, la vengeance et la haine chevillée au corps. Il devient mercenaire, peut-être grâce à Dieu, mais surtout pour lui. La Sicile du XIe siècle, convoitée par toutes les puissances, est la première étape d’un monde que Tancrède, le mercenaire normand, veut emporter par le fer et le sang. Les dessins ont un sens aigu du mouvement [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants