ZOO

Jeremiah - T38 : Tu piges ? (Septembre 2020)

couverture de l'album Tu piges ?

Série : JeremiahTome : 38/37Éditeur : Dupuis

Scénario : HermannDessin : Hermann

Genres : Aventure

Public : À partir de 12 ans

Prix : 12.50€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

5.0

Plus que jamais, Hermann continue sur sa lancée, avec une régularité exemplaire, livrant ce mois-ci son trente huitième volume de Jeremiah. Western urbain sur fond vaguement post-apocalyptique où l’on retrouve nos deux héros qui portent une nouvelle fois secours à une mystérieuse jeune femme en détresse ! Mais le maître ne s’essoufflerait-il pas un peu ?

Car, sans pour autant bouder notre plaisir, il faut bien admettre qu’on se contente dorénavant d’une écriture, certes toujours aussi efficace, avec ce qu’il faut d’action, de courses poursuite, de suspense, mais sans l’audace des débuts, qui se suffit progressivement des mêmes recettes. Jeremiah et Kurdy, sous prétexte d’aider une inconnue, se retrouvent entre deux feux, devant affronter d’une part des « frères » qui veulent ramener leur sœur au bercail, cette dernière aurait dérobé des émeraudes au passage, et une troupe d’individus qui compte bien s’emparer des pierres précieuses, à n’importe quel prix ! Rien de bien original donc, mais un album qui fonctionne malgré tout très bien, un bon divertissement haletant, rondement mené, qui nous permet, tout de même, de retrouver quelques figures du passé, comme la tante Martha et Woody !



En parallèle, Hermann garde cette patte graphique caractéristique de son style. Un mélange entre encrage aux petits traits et aquarelle très texturée qui ajoute des ambiances poussiéreuses et brumeuses à ce périple crasseux, presque désillusionné. L’artiste n’a plus à faire ses preuves depuis longtemps, sa narration est parfaite, avec deci delà des cases de toute beauté et des dialogues percutants.

En attendant de le retrouver éventuellement sur un projet plus audacieux, la nouvelle fournée Hermann reste un rendez-vous qui a du charme !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants