ZOO

Kebek - T1 : L'Éternité (Août 2019)

couverture de l'album L'Éternité

Série : KebekTome : 1/1Éditeur : Daniel Maghen

Scénario : Philippe GaucklerDessin : Philippe Gauckler

Genres : Science-Fiction

Public : À partir de 16 ans

Prix : 19.50€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Au Québec, dans la région des monts Otish, la vie s’écoule tranquillement sur une exploitation minière de diamants. Un glissement de terrain va venir rompre ce calme de fin d’été, découvrant une immense sphère de diamant noir et pur. Deux choses sont sûres : elle ne peut pas être une œuvre humaine et encore moins naturelle. Un point de départ puissant pour un récit de science-fiction solide et passionnant.

Des pompiers portent un homme blessé par une flèche, il s’agit de M. Koks le responsable de la prospection de la mine. La situation est critique et l’équipe médicale n’a pas tout le matériel nécessaire pour le sauver... Un flash-back renvoie le récit au début des évènements qui vont conduire au tir de cette flèche visiblement mortelle.

Le récit de Philippe Gauckler démarre rapidement, immergeant d’un coup dans cette aventure extraordinaire. Le rythme et le découpage des scènes happent immédiatement, rappelant des films du genre. Même si le cœur de la BD rappelle les maîtres de la science-fiction, son intrigue repose sur les classiques une découverte incroyable, une histoire d’amour, les tensions entre les institutions et les tribus ancestrales font du scénario. Maîtrisé, le scénario de ce premier tome pose des pistes pour l’intrigue et lève déjà un peu le voile sur certaines conséquences de cette découverte fabuleuse : on ne boude pas son plaisir !

Avec son trait léché, le dessin réaliste de Philippe Gauckler participe à la dynamique de l’aventure, entrecoupée de très belles doubles-pages. La superbe couleur décline une dominante de bleu glacé qui sied parfaitement au Québec où se déroule l’intrigue.

Avec L’éternité, Kebek ouvre un grand classique de la SF...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de nicholas

Une montée en tension très forte pendant ces plus de 80 pages... au risque de créer la déception... mais ce n'est en aucun le cas. Très bon premier tome SF sous haute tension avec le retour de Philippe Gauckler... quelque peu oublié et remis en selle par L'éditeur-galeriste Daniel Maghen.

Posté le 05/10/2019 à 19h55