ZOO

L'Aviatrice - T1 : Nora (Mai 2014)

couverture de l'album Nora

Série : L'AviatriceTome : 1/2Éditeur : Paquet

Scénario : Étienne BorgersDessin : Bruno Di Sano, François Walthéry

Collection : Cockpit

Genres : Aventure, Humour

Public : Tout public

Prix : 13.50€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

3.5

Dessin

4.0

Afin de prendre une longueur d'avance sur ses concurrents, Air Zenith fait appel à Nora Stalle et Théo Norville pour réaliser un raid aérien vers l’Extrême-Orient. Lors d'un vol d'essai, les Allemands tentent violemment de les forcer à atterrir. Plongée captivante dans l'histoire de l'aviation et de l'Europe de l'entre-deux-guerres.

En 1935, la concurrence entre les compagnies aériennes est rude. Air Zénith veut donc frapper un grand coup en réalisant l'exploit de relier Paris à Shanghai en un temps record. Nora Stalle, une talentueuse aviatrice, aura la responsabilité d'accomplir ce raid aérien. Elle sera accompagnée de Théo Norville, un mécano libertaire que son patron lui impose. Accusés par les Allemands d'avoir aidé un réfugié politique, ils n’auront pas la tâche facile.

Cette série d'aviation se focalise sur les enjeux d'une compagnie aérienne dans les années trente. Le climat tendu qui régnait entre les pays de l'Europe en crise et la montée du nazisme en Allemagne sont également largement abordés et clairement expliqués. Même un lecteur ne connaissant rien à l'aviation et aux conflits politiques de l'époque prendra plaisir à lire l'album. Pour alléger le propos, les caractères bien trempés de Nora, Théo et leur patron font largement l’affaire, nous attachants à ces fortes personnalités. La complicité naissante entre Nora et Théo nous amusera également.

Grâce aux dessins simples et efficaces, nous sommes facilement transportés dans l'ambiance de l'époque. Des vêtements aux voitures en passant par les postes radio, nous repérons facilement les détails spécifiques de l'époque. Les avions sont bien sûr aussi superbement reproduits. A ce décor s’ajoute même la musique de Django Reinhardt qui achève de le rendre crédible.

Ce périple à travers le monde des années 30 réussit le double pari d’être crédible et attrayante.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de L'historien

Nous sommes ici dans les années 30,à l'époque où quelques femmes intrépides défient dansle ciel leurs homogues pilotes masculins. Notre héroine se vot confier la tâche d'ouvrir une route aérienne vers Shangai, via Moscou.

On y retrouve des personnalités comme Pierre Cot,ministre de l'Air en 1933 et pendantle Front Populaire, et le guitariste Django Reinhardt. Ce premier épisodes en deux parties traduit toute la tension et les enjeux des missions accomplies par ces pionniers du ciel. .

Posté le 30/07/2014 à 12h20