ZOO

L'Ombre blanche - T2 : La Couronne de sang (Janvier 2014)

couverture de l'album La Couronne de sang

Série : L'Ombre blancheTome : 2/2Éditeur : Soleil

Scénario : Antoine OzanamDessin : Antoine Carrion

Collection : Fantastique

Genres : Fantastique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

4.0

Suite et fin de ce jeu de massacre pour récupérer le royaume. Les clans se déchirent et les survivants se font rares. Les auteurs livrent une histoire médiévale maîtrisée et originale, mais trop à l'étroit dans un diptyque.

Alors que le comte Atras attend dans les geôles sa sentence, le prince Mozes, accompagné du mercenaire Otto, arrive en territoire ennemi, espérant y trouver refuge. La voie semble dégagée pour l'étrange femme qui, dans l'ombre, tire les ficelles à la cour, y compris celles attachées au cadavre du roi, devenu pantin macabre. Mais Atras ne compte pas mourir si facilement et Mozes va bénéficier d'un coup de pouce inattendu.

La comparaison avec Game of Thrones est inévitable : un univers médiéval, des clans qui enchaînent trahisons et stratégies dans le seul but de poser un croupion royal sur ce fichu trône. Autre similitude, l'espérance de vie des personnages a rarement été aussi basse ! Heureusement Ozanam a réussi à créer une histoire originale qui soutient la comparaison grâce à un énorme travail sur les personnages, leur histoire et les liens complexes tissés entre eux.

Malheureusement, dans un diptyque, la place manque pour tout développer. Les informations s’enchaînent, de nombreuses questions restent sans réponses et la fin en est frustrante. La matière était là pour de nombreux tomes, dommage que les éditeurs jouent la sécurité en privilégiant les séries courtes.

Le dessin au trait fin, hachuré et un peu anguleux change du style lisse et classique que l'on attribue souvent à ce genre de récit, même s'il devient un peu grossier sur les gros plans. Les changements d'ambiance sont très bien négociés et Carrion excelle dans les décors, où ses couleurs font des merveilles.

Cela fait un moment que ce duo d'auteurs officie ensemble et c'est un plaisir de voir évoluer leur travail commun. Espérons que pour leur prochain projet, on leur donne les moyens de leur ambition.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants