ZOO

La Bande à Renaud : Bande à Renaud (Septembre 2016)

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Il y a être et avoir été. Avec le parcours de vie de Renaud, cette expression pas très sympa prend malheureusement tout son sens. Renaud a été un grand chanteur mais ne l’est plus. Ce qui n’empêche pas une mise en case réussie de ses chansons. Fort heureusement des plus anciennes en grande majorité. Jolie réédition.

Morgane de toi par l’esthète Vicomte, Le retour de la pépette par le délirant Margerin, Mimi l'ennui par l’énigmatique Yslaire, Les aventures de Gérard Lambert par le Nordiste Boucq, Putain de camion par Tome & Janry... Dans les années 1980, les éditions Delcourt ont eu la brillante idée de sortir deux recueils de La bande à Renaud.

Ces deux titres, que tout fondu de BD et du chanteur autrefois énervé aujourd’hui énervant se doit de posséder dans sa bédéthèque, viennent d’être réédités dans un unique volume. Mais cette sortie ne tient pas de la simple réédition : quelques nouveaux morceaux, dont le navrant J’ai embrassé un flic et les plus touchants Manhattan-Kaboul ou Elle a vu le loup, bénéficient d’une illustration de choix.

Question graphisme, le grand fan d’Hergé qu’est Renaud peut se targuer d’avoir inspiré parmi les plus grands dessinateurs, de Loisel à Juillard et de José-Louis Bocquet à Cabanes. La mise en BD des titres plus récents ne déroge pas à la règle et propose une vision imagée de très belle facture.

Alors, oui, le fan de Renaud affreusement déçu depuis l’après Boucan d’enfer préfère ne plus trop entendre parler des dernières chansons commises par le symbole du loubard à mobylette vêtu de son Perfecto et le cou entouré par son mythique bandana rouge. Mais une belle BD pour mettre un peu de dessin sur ses chansons d’avant, ça, ça plaît bien.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants