ZOO

La Pierre du Chaos - T1 : Le sang des ruines (Octobre 2019)

couverture de l'album Le sang des ruines

Série : La Pierre du ChaosTome : 1/1Éditeur : Drakoo

Scénario : Gabriel KatzDessin : Stéphane CrétyColoriste : Leonardo Paciarotti

Genres : Heroic fantasy

Public : À partir de 16 ans

Prix : 14.50€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

L’empire riche et structuré de Nemès est secoué par des révoltes populaires. À la frontière du Nord, des hordes de barbares attendent le signal de leur sorcier pour fondre sur l’empire... Ce signal sera envoyé par accident par deux jeunes recrues et les hordes vont attaquer l’empire chancelant de Nemès. Le premier tome épique de La Pierre du Chaos ouvre la course de survie de cet empire.

Au sein d’une arène pleine à craquer, un peuple assiste à l’affrontement traditionnel qui oppose le chef en place et celui qui veut prendre sa place. La lutte à mort est bien sûr au programme... Bien plus loin, se tient la superbe ville de Xénia la blanche, le cœur de l’empire de Nemès. Pour s’attirer les bonnes grâces du peuple, l’empereur annonce que les fils de nobles feront eux aussi le service militaire obligatoire de trois ans. « Le sang noble doit lui aussi couler pour l’empire. »

La Pierre du Chaos combine une pincée d’empire romain aux marges de ce dernier, une pointe de Game of Thrones et une lichette du Seigneur des anneaux. Ajoutez de l’humour, de vrais gueules et une once de magie pour obtenir cette nouvelle série de la jeune maison d’édition Drakoo. Heureusement l’ensemble n’accumule pas uniquement une série de clins d’œil aux classiques du genre. On devine bien que la testostérone qui emplit les pages de l’album va avoir maille à partir avec deux femmes de caractère et indépendantes : ce premier tome maîtrisé et plaisant de Gabriel Katz promet une évolution savoureuse.

Le dessin de Stéphane Créty offre des décors réalistes superbes. Il embarque sans effort dans ce nouveau monde aux références reconnaissables. Les personnages solides emplissent les cases de leur charisme : on les suit avec plaisir aux confins de l’empire...

Le sang des ruines offre une belle mise en bouche pour une saga pleine de promesses.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants