ZOO

La Rose écarlate - Missions - T1 : Le Spectre de la Bastille 1/2

couverture de l'album Le Spectre de la Bastille 1/2

Série : La Rose écarlate - MissionsTome : 1/3Éditeur : Delcourt

Scénario : Patricia LyfoungDessin : Jenny

Collection : Jeunesse

Genres : Aventure, Historique

Public : De 9 à 15 ans

Prix : 10.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

3.0

Alors que la Rose écarlate et le Renard continuent de voler aux riches pour donner aux pauvres, certains ont d’autres occupations. Comme enlever les jeunes filles rousses par exemple. Qui se cache derrière cet odieux complot ? Une mission pour nos deux justiciers masqués dans cet album léger mais un peu lent au démarrage.

Maud et Guilhem filent le parfait amour. Ensemble et sous leurs identités secrètes de la Rose écarlate et du Renard, ils répartissent de façon plus équitable les richesses de France. Mais plusieurs grains de sable viennent enrayer leur machine si bien huilée. Adèle surgit du passé de Guilhem déclenchant la jalousie de Maud. Et une série d’enlèvements mène la police sur les traces de nos deux justiciers...

Il n’y a pas qu’au cinéma que l’on retrouve des spin-off, la preuve en images. Cet album est à insérer entre les tome 6 et 7 de La Rose Ecarlate. Mais pas de crainte à avoir, Patricia Lyfoung nous promet que ces Missions ne dureront que le temps de deux livres. Nous pouvons donc nous détendre avec ce premier spin-off au style manga façon Lady Oscar en nettement plus drôle et léger. Comme ces « extra-aventures » ne durent que 2 tomes, nous pouvions nous attendre à un démarrage plus direct dynamique, ce qui n’est pas le cas.

Pour cet album, Patricia Lyfoung a fait appel aux dessins de son amie Jenny. Également passionnée de mangas, Jenny a notamment travaillé sur des animes comme Martin Mystère. Dans cet album, son expérience transparait sans doute plus qu’il ne faudrait. Il s'agit plutôt d'un dessin animé adapté en BD. Il en demeure, et c’est bien dommage, une impression trop lisse, à la limite de fausseté.

Malgré tout, Le spectre de la Bastille n’en demeure pas moins un album agréable, à mettre entre les mains de toutes les jeunes filles en fleur.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de Picsou

Super album en parralèle de la véritable "rose écarlate"!! avec la touche de jenny, l'auteur de pink diary = cocktail réussi !! à lire de toute urgence pour ceux qui ne l'ont pas encore fait !!

Posté le 14/01/2014 à 00h23