ZOO

Le Chant des Stryges - T17 : Réalités (Mars 2016)

couverture de l'album Réalités

Série : Le Chant des Stryges Tome : 17/18Éditeur : Delcourt

Scénario : CorbeyranDessin : Richard GuérineauColoriste : Dimitri Fogolin

Collection : Machination

Genres : Aventure, Fantastique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

2.5

Dessin

4.0

Les stryges, êtres ailés qui existent depuis toujours, sont aussi appelés anges ou démons. Ces deux noms montrent bien la difficulté de se positionner par rapport à eux, qui influent fortement sur la destinée humaine. Cet avant-dernier opus commence à donner des réponses à la fois captivantes et maladroites.

Au Brésil, Debrah avance dans son plan pour en finir avec la menace que représentent les stryges. Accompagnée de Chris et Tom, elle se rend à un rendez-vous pour aller récupérer des explosifs. La rencontre ne se passera pas totalement comme prévu... Kévin et Jill, quant à eux, transportent le bébé stryge en direction du Brésil. Sinner, lui, continue à mettre en œuvre son projet de mort.

Le chant des Stryges T.17

Cet avant-dernier opus de la série, bien que mené d’une main sûre, rend le lecteur à la fois perplexe et agréablement surpris. En effet que penser du duo, non expliqué, formé par Kevin et Jill alors que leur dernière confrontation était pour le moins violente. La partie concernant entre Sinner et l’hybride n’est pas des plus réussies, laissant une impression peu agréable de cross-over avec d'une part Le Siècle des ombres et d'autre part Asphodèle.

Heureusement le rythme intense tient en haleine jusqu’au bout. Quelques réponses sur des personnages finissent par tomber et le coup de théâtre des dernières pages, de taille, claque.

La qualité est au rendez-vous, comme à chaque fois. Les mises en page et cadrages différents accompagnent parfaitement les temps du récit, pour nous plonger dans l’histoire aux côtés des personnages. Au dessin aussi, les dernières pages sonnent comme le sommet de l’album, que ce soit dans leur réalisation ou dans le message qu’elles font passer.

Cet avant-dernier opus du Chant des Stryges ouvre la voie à un final qui devra être époustouflant...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants