ZOO

Le Gouffre de Padirac - T1 : Edouard Alfred Martel et l'incroyable découverte (Avril 2014)

couverture de l'album Edouard Alfred Martel et l'incroyable découverte

Série : Le Gouffre de PadiracTome : 1/3Éditeur : Glénat BD

Scénario : Laurent BidotDessin : Lucien Rollin

Collection : Hors Collection

Genres : Aventure, Historique

Public : Tout public

Prix : 13.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

2.5

Edouard-Alfred Martel fut un des pionniers de la spéléologie moderne. Un jeune journaliste de presse locale vient rencontrer cette pointure du sous-sol qui a passé sa vie à scruter ce qu'il y a sous nos pieds. Il souhaite consacrer un article à l'une de ses découvertes : le Gouffre de Padirac. Une aventure vertigineuse pour tous ceux qui aiment l'aventure et les grandes découvertes.

Enfant, la lecture des récits d'aventures de Jules Verne l'ont fait rêver. Depuis, il voyage au centre de la Terre, comme les héros de son auteur favori. A la fin du XIXe et au début du XXe siècle, le spéléologue Edouard-Alfred Martel est descendu dans quelque 1500 grottes, cavités et gouffres, contribuant à la découverte et au recensement de nombre d'entre eux. Dont l'impressionnant Gouffre du Padirac, dans le Quercy.

Ernest Delille, jeune journaliste à Lyon-Soir et féru de spéléologie, rencontre ce père de la discipline. Celui-ci va lui conter la palpitante découverte de ce « Trou du Diable ». Le scénario est construit en finesse. L'histoire commence par l'accident qui clôt les aventures du spéléologue, avant de revenir en arrière. La fiction qui relate la rencontre renforce la valeur historique du récit. Bonne entame d'une nouvelle collection qui s'attache à revenir sur les grandes découvertes naturelles.

Si les couleurs sont belles et les paysages très réussis, le trait manque parfois un peu de force pour décrire les personnages et leurs émotions. Mais cela ne gâche en rien un découpage très entraînant. Aux côtés d'Edouard-Alfred Martel, le lecteur s'encorde, grimpe aux échelles et soulève les barques au fin fond de la terre : l'essentiel est atteint, on s'y croirait.

Cette brèche ouvre avec succès une nouvelle série originale. L'ambiance Jules Verne replante avec subtilité le décor de l'époque des grandes découvertes. Un bon moment d'histoire en bande dessinée. A vingt mille lieues sous la terre.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants