ZOO

Le Roman des Goscinny - T1 : Naissance d'un Gaulois (Août 2019)

couverture de l'album Naissance d'un Gaulois

Série : Le Roman des GoscinnyTome : 1/1Éditeur : Hachette

Scénario : CatelDessin : Catel

Genres : Récit de vie

Public : À partir de 12 ans

Prix : 24.00€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

0.0

Dessin

0.0

Tout le monde ou presque connaît le Petit Nicolas, Astérix, Lucky Luke et Iznogoud, personnages qui ont connu un immense succès en librairie avant d'entamer une carrière dans les salles obscures. Tous ont en commun d’avoir été écrits par René Goscinny, dont les débuts difficiles sont narrés conjointement avec brio par Catel et Anne Goscinny.

L'intérêt de cet ouvrage est donc de revenir sur les décennies qui ont précédé l’arrivée de Goscinny à la rédaction en chef de l'hebdomadaire Pilote, de 1963 à 1974, grâce à de riches et nombreux dialogues entre Catel et Anne Goscinny, la fille de René.

Extrait du roman des Goscinny T.1

Plutôt spécialisée dans les biographies de personnalités féminines importantes, on se réjouit de voir Catel élargir son registre à un sujet qui passionnera tous les bédéphiles. L'information est de première main, la complicité entre l'autrice et la fille de ce scénariste de génie offre un livre à la fois instructif et très touchant.

Déjà gamin, le petit René ne pense qu'à amuser son entourage. Une carrière d'auteur BD complet l'attire, mais son talent de scénariste dépasse de loin celui de dessinateur. Il reprend assez vite le scénario de Lucky Luke pour son ami Morris, moins à l’aise sur l’écriture. Puis ce sont les rencontres avec Sempé et Uderzo, dont le résultat trône au panthéon des grands classiques de la BD.

On découvre dans ce titre les débuts très difficiles de Goscinny, à une époque où le métier de scénariste BD n’était pas considéré. Ce livre témoigne aussi bien de l'incroyable talent humoristique de son auteur, que de sa résistance à l'adversité et de sa gentillesse optimiste. Une lecture lumineuse et instructive idéale pour la rentrée...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants