ZOO

Le Spirou de... - T20 : Spirou ou l'espoir malgré tout, Quatrième partie

couverture de l'album Spirou ou l'espoir malgré tout, Quatrième partie

Série : Le Spirou de...Tome : 20/21Éditeur : Dupuis

Scénario : Émile BravoDessin : Émile BravoColoriste : Fanny Benoit

Genres : Aventure

Public : Tout public

Prix : 13.50€

  • ZOO
    note Zoo5.0

    Scénario

    5.0

    Dessin

    5.0
  • Lecteurs
    note lecteurs5.0
    2 notes pour 0 critique

Le synopsis de l'album Spirou ou l'espoir malgré tout, Quatrième partie

Alors que les Alliés ont débarqué en Normandie, Fantasio s'apprête à faire sauter un train transportant une unité blindée nazie. Spirou l'arrête juste à temps : c'est un train de déportés ! Et il est même persuadé d'avoir entendu Felix l'appeler d'un wagon ! C'est finalement Spip qui fera sauter le train allemand, vengeant ainsi la mort de Madeleine, la femme qui avait fait entrer Fantasio en Résistance et dont il était tombé amoureux. Quatre semaines plus tard, les Anglais sont à Bruxelles et Spirou n'a qu'une hâte : s'assurer qu'il s'est trompé et que Felix et Felka, ses amis peintres juifs allemands, sont sains et saufs. Mais les nouvelles dramatiques s'accumulent. Et le retour des déportés, l'épuration, les exactions des résistants de la dernière heure vont révéler encore bien des failles dans l'humanisme de certains des vainqueurs... Suite et la fin de ce passionnant roman sur la Seconde Guerre mondiale vue par les yeux d'un adolescent ingénu et...

Lire le synopsis

Libération, délivrance !

Clap de fin pour Spirou – L’Espoir malgré tout, qui continue avec cet épilogue de faire rayonner l’humanisme et l’intelligence dans une fiction historique à mettre entre toutes les mains.

C’est un chef-d’œuvre ! Tout le monde le dit, à commencer par le festival d’Angoulême, où L’Espoir malgré tout a décroché en 2022 le Fauve de la meilleure série. Un prix qui confirme ceux déjà obtenus par le volume initial Spirou – Le Journal d’un ingénu, un « Essentiel » d’Angoulême (prix du meilleur album, dans la terminologie de l’époque), ainsi que le Prix des libraires de bande dessinée 2008. À noter, ce volume initial a été augmenté de huit pages inédites lors de sa réédition de 2018.

Le génie d’Émile Bravo a été de situer son œuvre dans le contexte intradiégétique de la série en racontant les origines de Spirou et en répondant à de multiples questions : pourquoi Spirou porte-t-il un costume de groom d’hôtel ? Pourquoi a-t-il un écureuil comme animal de compagnie ? Comment rencontre-t-il Fantasio ? Le tout resitué dans le contexte historique de l’année de sa création, en 1938, année où la guerre menace de cristalliser dans toute l’Europe.

Spirou, l'espoir malgré tout T.5 (Quatrième partie)

Spirou, l'espoir malgré tout T.5 (Quatrième partie) © Dupuis, 2022

Belgique 1940 - Ukraine 2022

Dans la quadrilogie qui suit, l’occupation de la Belgique par l’Allemagne, l’exode des Belges, la déportation des Juifs, la famine dans les villes, les différentes formes de résistance ou de collaboration, sont des thèmes abordés de façon frontale, ce qui reste plutôt rare pour une série tous publics. Le tome 4 qui voit arriver la fin de la guerre aborde la question des résistants autoproclamés à la dernière minute et de
la vindicte populaire et sans procès à l’encontre des collaborateurs présumés… On y trouve même une ouverture sur la question de la colonisation.

Une série qui fait écho à l'actualité

Ironiquement, la série s’achève au moment où l’Europe est à nouveau en crise, dans le contexte de la guerre absurde en Ukraine. On ne compte pas les situations et répliques de la série qui semblent faire écho à l’actualité. Ce qui la rend encore plus indispensable.


Les 2 actualités autour de l'album Spirou ou l'espoir malgré tout, Quatrième partie

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants