ZOO

Le Tueur - Affaires d'État - T1 : Traitement négatif (Janvier 2020)

couverture de l'album Traitement négatif

Série : Le Tueur - Affaires d'ÉtatTome : 1/1Éditeur : Casterman

Scénario : Luc Jacamon, MatzDessin : Luc Jacamon

Genres : Aventure, Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 11.50€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Le Tueur est de retour. La DGSE l’a retrouvé et lui laisse deux options : travailler pour le gouvernement français ou mourir de suite en Patagonie. Le Tueur choisit la première et se retrouve à travailler sous couverture au sein du port du Havre. En plus de cette couverture, il va devoir travailler en équipe. Le nouveau trio loge dans le même immeuble, bonjour l’indépendance ! Cette galère signe un retour réussi pour le Tueur devenu fonctionnaire.

La nuit dans une cité du Havre, un homme est poursuivi par une bande de malfrats armés de battes de baseball. Il court, se jette dans une voiture et la démarrer mais la bande est déjà là... Après des années d’absence, le Tueur reprend du service. Finie l’indépendance, bienvenues contraintes du fonctionnariat du crime. Bien que le nouveau contrat du Tueur occupe l’essentiel des pages, ce tome pose le décor et le nouvel état d’esprit du personnage. Avec ses réflexions, il pose un regard sans complaisance sur ces contemporains, leurs priorités et leur hypocrisie. Il aborde aussi longuement, les crimes d’Etat et les présente crûment comme une manière de sauvegarder la société.

Son monologue intérieur est toujours constitué de phrases simples, efficaces et percutantes. Avec ce nouveau contrat exécuté sans accroc, le Tueur va malgré lui donner un coup de pied dans la fourmilière. Ce qui présage du déclenchement d’événements passionnants dans les tomes à venir.

Le dessin réaliste et épuré s’attache à l’essentiel, net comme le travail d’un tueur professionnel. L’expressivité des personnages permet de se passer de dialogues pour laisser davantage de place aux réflexions du Tueur. De quoi plonger au cœur de l’action, servie par des personnages denses.

Le Tueur ouvre une affaire d’Etat qui à n’en pas douter fera grand bruit.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants