ZOO

Le Tueur - T3 : La dette (Août 2001)

couverture de l'album La dette

Série : Le Tueur Tome : 3/13Éditeur : Casterman

Scénario : MatzDessin : Luc Jacamon

Collection : Ligne rouge

Genres : Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 11.50€

ma collection
mes souhaits
série

Synopsis de la BD – La dette

Impossible pour Le Tueur de couler des jours tranquilles. Et pourtant, après sa dernière étape à Paris, il aspirait à un peu de calme. Malgré toutes les précautions qu’il n’a cessé de prendre le voilà pieds et poings liés, au moins pour un moment ; obligé d’acquitter une drôle de dette contractée – Ah!, s’il avait su... – envers un gros ponte de la Mafia colombienne. Le Parrain sait à qui il a affaire. Le Tueur pourra lui rendre de bons et loyaux services. Le Tueur, quant à lui, peut se permettre d’accepter de nouveaux contrats : ses conditions sont respectées. Ce n’est pas parce qu’il change de patron qu’il change ses principes.

Et puis comme ça, il peut continuer à voyager, à mettre de côté des sommes substantielles. En gardant le contrôle, en restant toujours seul, même quand il est bien accompagné. Le Tueur change de patron, pas de principes. Rester vigilant, ne pas attirer l’attention, s’adapter, peu importe le commanditaire puisque le boulot reste le même. Mais cette dette, elle n’était pas prévue au programme...

Haut de page

Détails de la BD – La dette

Général

Type :

Bande dessinée

Éditeur :

Casterman

Collection :

Ligne rouge

Série

Série :

Le Tueur

État de la série :

Finie

Album

Nom de l'album :

La dette

Numéro de tome :

3

Genres :

Polar / Thriller

Thèmes :

Mafia / Vendetta, Voyage, Amérique du Sud, Métier, Meurtre, Vie quotidienne

Cycle :

Auteurs

Scénario :

Dessin :

Luc Jacamon

Couleurs :

Édition

Format :

22,6 x 30,3 cm

Nombre de pages :

56

EAN :

9782203389663

Informations sur l'édition :

Édition originale

Détails de l'édition :

Date de parution :

Date de dépôt légal :

Août 2001

Prix public :

11.50 €

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de nicholas

Après avoir effacé les traces de son échec parisien, un cartel colombien lui met la main dessus et l'embauche de force. Son comportement change, de mins en moinssolitaire. il apprend même le métier à un certain Mariano, filleul d'un narco-trafiquant notoire.

Le scénario fait qu'on ne s'ennuie pas une seconde à la lecture de ce 3ème tome.Les dessins sont toujours aussi magnifiques, avec un découpage remarquable.

Posté le 22/07/2014 à 16h02