ZOO

Les 7 Vies de l'Épervier - T3 : L'Arbre de mai (Août 2001)

couverture de l'album L'Arbre de mai

Série : Les 7 Vies de l'ÉpervierTome : 3/12Éditeur : Glénat BD

Scénario : Patrick Cothias, André Juillard, André JulliardDessin : André JuillardColoriste : André Juillard

Collection : Vécu

Genres : Aventure, Historique

Public : Tout public

Prix : 9.99€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

5.0

Dessin

2.5

L’épopée d’Ariane de Troil se poursuit dans la France de Louis XIII, sur fond de recherche de son fils, de complots et de combats, un prétexte pour retrouver le splendide trait d’André Juillard pour la dernière fois sur cette série.

Pour celles et ceux qui suivent la série de loin depuis les mythiques 7 albums Les 7 vies de l’Epervier parus dans les années 80-90, la saga s’est poursuivie par un cycle de 4 albums, Plume aux vents, dans lequel Ariane de Troil part aux Amériques, y épouse Bo, un Iroquois homosexuel, et vit diverses aventures avant de revenir en Europe… Patrick Cothias et André Juillard ont remis les couverts en 2014 pour une 3è époque dont voici enfin, 7 ans après le 1er, le 2nd album, qui est le 13ème depuis le début de la série (vous me suivez toujours?).

Cet album traite un peu de Ninon Lenclos, fille qu’Ariane de Troil a eue avec Germain Grandpin (lire le spin-off Ninon Secrète). Ninon ignore qu’Ariane est sa mère, ce qui donne lieu à quelques dialogues vaudevillesques. Qu’est-ce que ce monde? parle aussi du fils qu’Ariane a eu avec Louis XIII, et qui se retrouve en mauvaise posture. Cependant, c’est surtout un complot qui est au centre de ce récit. Ariane, accompagnée de Gabriel de Troil, de Germain et de Beau, va s’y trouver mêlée malgré elle.


Plongez au coeur d'une vaste conspiration visant Richelieu

Plongez au cœur d'une vaste conspiration visant Richelieu
© Dargaud

Saluons d’abord le travail de Juillard, qui n’est jamais autant à l’aise que dans ce XVIIè siècle qu’il dessine depuis 40 ans. L’élégance naturelle de son trait s’en trouve magnifiée. Chaque case est composée comme un petit tableau. Le dessinateur soigne les détails, mais le rendu reste très clair et harmonieux. A noter que le temps n’a pas de prise sur le visage et le corps d’Ariane, c’est un des atouts d’être une héroïne dessinée!

Quant au scénario, si on retrouve toujours avec plaisir nos héros, le souffle qui animait le 1er cycle a été remplacé par un rythme plus posé, avec de la complexité dans la manière dont les personnages comme le scénariste tissent leur toile. On se perd parfois un peu. Mais on attend avec intérêt le 3è tome qui sortira en 2022. Pas d’attente de 7 ans, cette fois, mais Juillard n’en sera pas le dessinateur. Milan Jovanovic le remplacera.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants