ZOO

Les Beaux Étés - T5 : La Fugue

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.7 pour 3 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

3 Critiques Presse

note de la critique

Les Beaux Étés T5, joyeux Noël les Faldérault

Elle a fait un petit voyage spatio-temporel la gentille famille des Beaux-arts. Le tome 4 se passait en 1980, le 5, La Fugue, en 1979, juste avant Noël. Madeleine est exploitée dans un magasin de chaussures, son Pierre de mari est à l’hôpital et les gamins se débrouillent mais ont quand même des états d’âme. Comment ils font Zidrou et Jordi Lafebre avec son délicat dessin pour, à chaque album, nous faire avoir les yeux de Chimène pour cette joyeuse bande que l’amour fait vivre ou aussi survivre ? Ce n’est pas qu’une comédie bien pensée Les Beaux Étés. [...]

note de la critique

Nous retrouvons la famille Faldérault à l’issue de l’année 1979, une période de l’année totalement en porte-à-faux avec le titre générique de la série avec des histoires censées se dérouler sous le soleil estival. La belle jaquette de l’album présente toute la famille réunie pour former un sapin de Noël. Faut-il voir dans ce choix une façon de rompre avec tous les tomes antérieurs ? Pas sûr.

note de la critique

A l'approche de Noël, les Fauldérault sont dans la tourmente. Mais comme à chaque fois, tout est bien qui finit bien, dans la joie et la bonne humeur. 5ème épisode d'une série pleine de bons sentiments, qui surfe sur la nostalgie.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants