ZOO

Les Bidochon : Un 5e jour au musée avec les Bidochons (Novembre 2017)

couverture de l'album Un 5e jour au musée avec les Bidochons

Série : Les BidochonÉditeur : Audie

Scénario : Christian Binet

Collection : Fluide Glacial

Genres : Humour

Public : À partir de 16 ans

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

3.0

Dessin

5.0

Petite sortie culturelle en compagnie des Bidochon, amateurs d’art plus ou moins éclairés… Les musées sont fermés ? Qu’à cela ne tienne, une petite visite culturelle avec les Bidochon, amateurs d’art éclairés, vous aidera à patienter!

Robert et Raymonde sont de sortie! Le couple de ronchons préféré des Français se balade aujourd’hui au musée, et partage réflexions et pensées sur les œuvres qu’ils ont l’occasion d’admirer. Déambulant entre Jean Fouquet, Pietro Longhi, Zao Wou-Ki, Joseph de Ribera, Tamara de Lempicka, David Hockney, Jacques Louis David, Odilon Redon, Marc Chagall et bien d’autres encore, ces visiteurs curieux balaient d’un regard nonchalant époques et courants pour s’extasier devant la finesse et la beauté des œuvres présentées… ou pas forcément.

Devant chaque tableau analysé et recontextualisé par les brillants Patrick Ramade

Devant chaque tableau analysé et recontextualisé par les brillants Patrick Ramade
© Dargaud

Vingt peintures emblématiques sont ici commentées avec toute la franchise et la simplicité qui caractérisent les Bidochon. Ce ne sont certes pas eux qui nous en apprendront beaucoup sur ces œuvres ou leurs maîtres, mais les spécialistes de Patrick Ramade, conservateur en chef honoraire du patrimoine et auteur de nombreuses publications sur la peinture et le dessin des XVIIe et XVIIIe, et Pierre Lacôte, médiateur culturel au musée des Beaux-Arts de Lyon. Ces deux experts détaillent le tableau reproduit en pleine page, et présentent succinctement son auteur(e) et quelques autres de ses œuvres emblématiques, pour un petit cours d’Histoire de l’Art express!

Les analyses de Raymonde et la perplexité décomplexée de Robert prêtent à sourire sans non plus se tordre de rire, mais tendent à désacraliser l’Art pour finalement le rendre à la portée de tout à chacun, quelles que soient ses connaissances artistiques et théoriques de base. Leurs remarques très premier degré, ne les avons-nous pas déjà entendues au détour d’un couloir de musée? Peut-être même nous les sommes-nous déjà formulées en secret… Et si ce septième jour au musée, à l’instar des précédents, ne révolutionne pas la bande dessinée, il n’en reste pas moins un bel objet agréable à feuilleter.

Quiz Les Bidochon
Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants