ZOO

Les Campbell - T4 : L'or de San Brandamo (Juin 2016)

couverture de l'album L'or de San Brandamo

Série : Les CampbellTome : 4/5Éditeur : Dupuis

Scénario : José-Luis MunueraDessin : José-Luis MunueraColoriste : Sedyas

Collection : Tous Publics

Genres : Aventure

Public : Tout public

Prix : 13.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

5.0

Dessin

4.0

Les aventures de la famille pirate la plus déjantée de la bande dessinée franco-belge sont de retour ! José Luis Munuera dévoile un peu plus du passé des frères Campbell et du terrifiant pirate Morgane, élevés sous le patronage du Turc. Sur un scénario toujours aussi drôle, émouvant et captivant, la plume de Munuera accélère un peu trop, au point de délaisser la qualité graphique de certaines cases de ce tome.

La mort du Turc aura su tirer le pirate Campbell de sa paisible retraire. Prenant la route tracée des années auparavant, le clan du Turc reprend la mer, à la recherche de l’or de San Brandamo. Mais le terrible gouverneur Inferno, frère de Campbell, leur colle à la poupe pour défendre les intérêts d’un mystérieux groupe de riches Européens, « la Race ».

Les Campbell T.4

José Luis Munuera persiste et signe son style, toujours plus inspiré par les grandes bandes dessinées franco-belges de notre enfance. D’une bagarre de pirates rappelant celles d’un irrésistible village de Gaulois, aux mauvaises blagues nées de la bêtise de ses personnages, son épopée des Campbell confirme sa place au palmarès des bandes dessinées jeunesse incontournables.

Cependant, la rapidité de sortie des tomes de Munuera (une par an), liée à son impressionnante capacité à dessiner plus vite que son ombre, pénalise la qualité de certaines planches de ce tome. Perdant son trait noir assuré et attaché aux détails, José Luise Munuera fournit à quelques endroits un travail quelque peu moins raffiné, principalement dans les scènes de groupe du début de l’album.

À force de placer la barre toujours plus haut, José Luis Munuera est attendu au tournant par ses lecteurs. Dans ce quatrième tome, plaçant le cadre parfait pour un affrontement tonitruant attendu dans la suite, il pèche par manque de soin mais conquiert toujours par son génie narratif. Encore une fois, vivement la suite !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants