ZOO

Les Cités obscures : Les Cités obscures - Le Retour du Capitaine Nemo

couverture de l'album Les Cités obscures - Le Retour du Capitaine Nemo

Série : Les Cités obscuresÉditeur : Casterman

Auteur :

Genres : Fantastique

Prix : 26.00€

  • ZOO
    note Zoo3.5

    Scénario

    3.0

    Dessin

    5.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album Les Cités obscures - Le Retour du Capitaine Nemo

Un être hybride émerge des eaux. A la fois créature animale et engin sous-marin, le Nauti-poulpe abrite à son bord un homme amnésique. Où l'emmène ce petit vaisseau qui arpente des lieux plus ou moins familiers ? " Capitaine, j'étais capitaine... Je suis le capitaine Nemo. " Porté par d'impressionnantes images en noir et blanc, le récit nous fait suivre le héros des romans de Jules Verne Vingt Mille Lieues sous les mers et L'Ile mystérieuse, à qui Schuiten et Peeters imaginent un nouveau destin. Dans ce très beau livre se mêlent la bande dessinée, le récit illustré et l'histoire de Verne lui-même, installé dans la ville d'Amiens où sera bientôt érigée une monumentale sculpture en bronze du Nauti-poulpe. Les auteurs des Cités Obscures font ainsi revivre un personnage inoubliable qui a bouleversé les imaginaires...


Capitain Nemo in Slumberland

Chaque (rarissime) nouvel album des Cités obscures constitue un événement dans le monde du 9e art. D’autant plus que ce retour du capitaine Nemo est aussi, en quelque sorte, celui de François Schuiten. Embarquez à bord du Nauti-poulpe.

« Capitaine, j’étais capitaine… Je suis le capitaine Nemo… » Un homme émacié, misérable, émerge difficilement d’un long sommeil. Autrefois capitaine émérite, le voici prisonnier d’un être hybride, mi-créature mi-submersible : le Nauti-poulpe. Balloté au rythme des pérégrinations maritimes et terrestres de la bête, l’homme se remémore par bribes son passé. Où l’emmène le Nauti-poulpe ?

Le retour du Capitaine Nemo, Les Cités obscures

Le Retour du Capitaine Nemo, Les Cités obscures © Casterman, 2023

Prochain arrêt : Samarobrive

C’est en 1982, dans le numéro 53 de (À Suivre), que tout commence. François Schuiten, dessinateur et scénographe, et Benoît Peeters, scénariste et biographe, publient alors le premier tome d’une série désormais mythique. Suivent de nombreux prix, treize albums, dont cinq ne sont pas des bandes dessinées (récit illustré, guide de voyage…). Chaque œuvre apporte une pierre nouvelle au fabuleux édifice des Cités obscures, enrichissant un univers fantastique et sibyllin.

Cette fois-ci, l’album est un hommage à Jules Verne qui, bien que pris dans l’immense cathédrale des Cités, apparaît comme une singularité. François Schuiten en a eu l’idée durant la conception d’une statue célébrant l’auteur de Vingt Mille Lieues sous les mers. Réalisée en collaboration avec le sculpteur Pierre Matter, elle devrait se dresser fièrement à Amiens en 2025. Le retour du capitaine Nemo est un véritable prolongement de cette future sculpture.

Le retour du Capitaine Nemo, Les Cités obscures

Le Retour du Capitaine Nemo, Les Cités obscures © Casterman, 2023

Dessine-moi un Nauti-poulpe

L’ouvrage est un récit illustré, rappelant par sa forme celui de L’Archiviste : chaque page de court texte illustré est suivie d’une pleine page dessinée. De nombreuses références à l’univers des Cités (mais pas que) parsèment le périple du capitaine. Les illustrations de François Schuiten, armé de sa technique implacable, sont de véritables tableaux.

« Je m’en souviens… Il y a deux voies : celle de la science, celle de l’imagination… Il faut les arpenter tour à tour… passer de l’une à l’autre… trouver de nouveaux repères… » À nouveau, François Schuiten et Benoît Peeters nous font rêver.

Article publié dans le Mag ZOO N°95 Novembre-Décembre 2023


Les 5 actualités autour de l'album Les Cités obscures - Le Retour du Capitaine Nemo

Toutes les actualités
Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants