ZOO

Les Godillots - T2 : L'Oreille coupée

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 4.1 pour 6 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

6 Critiques Presse

note de la critique

Ce deuxième tome des Godillots place nos héros en plein hiver, dans le théâtre d’opérations militaires méconnues, en plein coeur des Vosges. Moins célèbre que Verdun ou la Somme, cette partie du front n’a pas connu de percée décisive mais a le mérite de nous offrir de superbes paysages enneigés.

note de la critique

Les godillots sont à l'affût. L'affaire est grave : leur capitaine s'est rendu en douce à l'ennemi, afin de sauver l'honneur de la France. Un second tome dynamique, construit sur une intrigue surprenante...

note de la critique

Si vous aviez raté la première aventure de ces fiers et intrépides soldats français qui forment la troupe des Godillots, voici une bonne occasion de rattraper ce retard avec la sortie du deuxième tome de la série qui sort en ce début de janvier 2013.

note de la critique

Un nouveau tome des godillots, et une nouvelle histoire indépendante. Celle-ci parle de barbarie et de l'honneur que certains soldats peuvent encore démontrer malgré l'horreur.

note de la critique

Godillots (Les) 2. L'Oreille coupée

Les Vosges, janvier 1917, il fait froid sur le front. Palette, Le Bourhis et Bixente, cantonnés dans une ancienne usine, jouissent d'un confort tout relatif. De retour d'une mission de combat, une unité des redoutables Corps Francs se joint à leur campement. Ces sinistres « camarades » vont venir ébranler les convictions de chacun. La guerre oui, mais à quel prix ? Se basant sur une anecdote authentique – dommage qu'aucune référence bibliographique ne soit proposée -, Olier explore une question morale majeure : où se situe la frontière entre l'humanité et la barbarie [...]

note de la critique

Un nouveau tome des godillots, et une nouvelle histoire indépendante. Celle-ci parle de barbarie et de l'honneur que certains soldats peuvent encore démontrer malgré l'horreur. On peut s'interroger (ce fut mon cas) sur le nombre sommes toutes assez restreint de ce genre d'exactions. Peut-être est-ce parce que ces actes étaient tabous et donc, très peu souvent narrés ? En tout cas ce tome ouvre les yeux du lecteur sur certaines choses. Mais le tout est traité avec suffisamment de légèreté, pour ne pas verser dans trop d'horreur. Le ton est donc léger mais tout de même [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants