ZOO

Les Guerriers de Dieu - T3 : Les Martyrs de Wassy

couverture de l'album Les Martyrs de Wassy

Série : Les Guerriers de DieuTome : 3/4Éditeur : Glénat BD

Scénario : Philippe RichelleDessin : Pierre Wachs

Collection : Grafica

Genres : Aventure, Historique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.50€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Après moins de deux ans de règne, François II décède et c’est Catherine de Médicis qui va assurer la régence en attendant que Charles IX puisse accéder au trône. Le duc François de Guize la juge trop condescendante avec les protestants et, soutenu par l’église catholique, n’entend pas entériner sa politique de conciliation. Philippe Richelle et Pierre Wachs continuent d’explorer avec un regard objectif cette sanglante page d’Histoire avec leurs Guerriers de Dieu.

Loin de considérer le protestantisme comme seule victime de cette guerre de religion, le regard distancé que porte Richelle sur cette période est loin d’être manichéen, même si en définitive, douze ans plus tard, adviendra le massacre de la Saint-Barthélemy. Et bien avant cette extermination programmée, il y eut d’autres tueries comme celle perpétrée à Wassy par les troupes de Guise, du connétable de Montmorency et du maréchal de Saint-André relatée dans cet épisode...

Mêlant quelques personnages fictifs tels l’imprimeur Denis Fabre ou Arnaud de Boissac avec les grandes figures historiques au fil des événements, Philippe Richelle bâtit une intrigue pleinement crédible dans son cheminement, profondément enracinée dans son contexte. Difficile pour le lecteur peu au courant de l’Histoire de cette période de déceler d’éventuelles libertés qu’il aurait pu prendre avec le déroulement des faits. Et comme nous avons déjà eu l’occasion de le signaler à propos des tomes précédents, ces guerres de religion sont, hélas, toujours d’actualité au XXIe siècle.

Secondé pour la couleur par son épouse, Dominique Osuch, Pierre Wachs ne démérite pas dans son traitement graphique. Affaire de goût : d’aucuns lui reprocheront peut-être sa tendance à caricaturer de façon un peu trop marquée certains de ses personnages, les seconds couteaux plutôt que les figures historiques. Un choix qui lui permet cependant de tenir la cadence de réalisation car le prochain tome devrait sans doute paraître dans les prochains mois.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants