ZOO

Les Mentors - T1 : Ana

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 4.0 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

Les Mentors, la Vierge et le Saint-Esprit mobilisés par Zidrou

Zidrou et Porcel, tandem éprouvé des Folies Bergères ou Bouffon, repart sur un thriller cousu très fin et innovant. Un thriller qui devrait flirter dans le tome 2 avec le fantastique, dixit le scénariste. Les Mentors sont parmi nous. En plein accouchement, on a volé le bébé d’une femme et tué les témoins. Enfin presque tous. Pourquoi ? Qui sont ces tueurs kidnappeurs ? Une secte, des fous ? La suite dans ce tome 1 où le dessin, le découpage, de Francis Porcel confirme tout son talent. Que dire du Machiavel du scénario ? Zidrou tire des ficelles que l’on ne peut que [...]

note de la critique

Les Mentors T1 Ana est un thriller sombre où nous suivons deux femmes en lutte pour leur survie. D’un côté, Ana, à qui on a volé son bébé dans des circonstances mystérieuses et horribles et qui veut le retrouver, et de l’autre Joyce, jeune prostituée qui tente d’échapper à ses proxénètes et à une séance de torture assurée.

note de la critique

Sur le point d’accoucher en salle de travail, Ana va vivre la plus terrible des souffrances. On lui enlève son enfant en plein accouchement… Elle va partir à sa recherche, seule contre contre tous, jusqu’à ce que Joye croise sa route. Ce nouveau thriller orchestré par Zidrou et Porcel démarre sur les chapeaux de roue.

note de la critique

Voilà bientôt vingt ans que l'enfant d'Ana lui à été violemment enlevé par un commando armé alors qu'elle était en salle d'accouchement. Depuis, en disposant de moyens conséquents et en y consacrant tout son temps, elle n'a eu de cesse de le rechercher. Joye est une call-girl. Ou plutôt une ancienne fille de joie puisqu'elle fuit son proxénète et ses sbires qui se sont juré de lui faire la peau. La rencontre fortuite de ces deux femmes aux caractères et combats disparates va servir les causes aussi bien de l'une que de l'autre. «J'ai un jour [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants