ZOO

Les Passagers du vent - T8 : Le Sang des cerises - Livre 1 (Octobre 2018)

couverture de l'album Le Sang des cerises - Livre 1

Série : Les Passagers du ventTome : 8/9Éditeur : Delcourt

Scénario : François BourgeonDessin : François Bourgeon

Collection : Hors collection

Genres : Historique

Public : Tout public

Prix : 150.00€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

3.0

Dessin

5.0

Le premier volet du dernier cycle des Passagers du Vent, série ô combien mythique de François Bourgeon, est de sortie. Si le scénario a un peu de mal à remporter l'adhésion, le niveau graphique du Bigouden est toujours aussi impressionnant. Le neuvième tome va être très, très attendu.

On retrouve l'héroïne, Zabo, au beau milieu de la foule pour l'enterrement de Jules Vallès, dans les restes de la Commune. Nous l'avions quittée en Louisiane dans un septième tome particulièrement réussi. C'était vingt ans plus tôt. Elle se prénomme désormais Clara et va faire la rencontre d'une jeune fille tout juste arrivée de sa Bretagne natale...

Le pays bigouden, ce bout de terre au bout de la France, a toujours inspiré François Bourgeon, Parisien d'origine. Un peu moins pour ce nouveau volet des légendaires Passagers du Vent, il faut bien le reconnaître. Non pas que l'auteur soit passé à côté de son scénario, qui va peut-être tenir toutes ses promesses dans le prochain tome de ce récit prévu en deux volets). Mais il manque cet élan auquel nous a toujours habitué Bourgeon, ce dynamisme dans ses narrations nourries d'Histoire et d'imaginaire.

Côté dessin, rien n'a changé. Puisqu’il travaille très souvent d'après les maquettes de scènes qu'il réalise lui-même, l'auteur livre ici toute l'étendue de sa vision et de sa capacité à mettre la vie et le mouvement en case. Ce septième tome offre un graphisme solidement charpenté et laisse toute la place à notre esprit pour vagabonder.

La lecture de cet album laisse donc un sentiment en demi-teinte. François Bourgeon a placé la barre si haut ces dernières décennies que l'attente est énorme. Elle est comblée par un dessin toujours aussi extraordinaire. On s'y croirait.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de L'historien

L'année 2018 est marquée par la parution du dernier cycle des Passagers du Vent, prévu en deux épisodes, et savamment orchestré par les éditions Casterman en publiant Le sang des Cerises tout le long de l'année. Dans ce dernier cycle, François Bourgeon investit Paris de sa mise en scène et de son dessin toujours précis, et nous parle de la commune... de façon un peu moins fluide à ce qu'il nous a pu nous habituer.

Posté le 05/01/2019 à 11h51