ZOO

Les Vieux Fourneaux - T3 : Celui qui part

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 4.7 pour 7 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

7 Critiques Presse

note de la critique

Planquez vos dentiers !

Mieux qu’un nouveau Lupano, voici un nouveau Vieux Fourneaux (VIEUX pour les intimes). Une année (et quelques) après le tome 2, revoici la bande des vieux croulants, râleurs, gouailleurs et gaucho-à-tendance-anarchistes en pleine forme !

note de la critique

Pendant que Pierrot lutte à Paris avec son groupe contre le lobby des marchands de pesticides, Antoine et Mimile font du baby-sitting dans le Sud pour aider Sophie. Seulement voilà, entre le bébé et les intempéries ce n’est pas de tout repos. Quand Pierrot va quitter Paris précipitamment, les souvenirs du passé vont affluer pour ce troisième opus parfaitement réussi.

note de la critique

Pourquoi Antoine et Berthe se détestent-ils ? Que veut cet estropié australien quand il demande « le Biouche »? Que devient le fric de Garan-Servier ? Troisième épisode d’une comédie sociale au summum de la truculence.

note de la critique

Quel rapport entre une vieille chouette et une douzaine d’œufs. A priori aucun, sauf peut-être pour Mimile, Antoine et Pierrot ! Comme quoi, même soixante ans après, le passé peut – tel un boomerang - vous revenir en pleine gueule et, alors, les vieux coqs se mettent à jouer les poules mouillées… Cette troisième fournée des pérégrinations tragico-comiques de ces septuagénaires - bien décidé à mordre la vie (du moins ce qu’il en reste) à plein dentier – possède la saveur d’une Fleurimeuline du Papé® tiède avec beurre salé et confiture ! Après avoir suivi les états [...]

note de la critique

Et c’est ce qui peut sembler paradoxal de prime abord : une série dont les personnages principaux sont des vieillards, a priori plus près de la fin que d’autre chose, devrait adopter un rythme à l’avenant, lent, majestueux, voire contemplatif. Mais non. Ça grouille, entre ces pages, et nos héros sont encore verts, ce n’est rien de le dire, à défaut d’être toujours parfaits ou exemplaires. Servis par le trait mi-réaliste mi-caricatural de Cauuet (rien à voir avec l’animateur picard de sinistre mémoire, rassurez-vous), parfaitement adapté à l’ambiance, ils bondissent [...]

note de la critique

Dans ce troisième tome des aventures sympathiquement foutraques de nos trois ancêtres révolutionnaires rigolards, leur aura s’entache de vieilles histoires d’adolescents dont ils ont plus qu’à rougir. Les dialogues fusent, le scénario suit les histoires parallèles avec rigueur et constance. Le des...

note de la critique

Les Vieux Fourneaux T3, ils ont des remords les goélands déplumés

On ne change pas une équipe qui gagne. Revoilà les trois lascars, les seniors en goguette, les goélands sans âge et un brin déplumés. Ils vont en remettre une couche à tous les ventres mous qui leurs flanquent battons dans les roues et urticaire. Mais au passage il y a des souvenirs de jeunesse qui font de la résistance, ce qui parfois peut aussi faire mal au cœur. Pour le tome 3 des Vieux Fourneaux, on accroche sa bavette autour du cou pour ne pas tout salir quand on pleurera de rire ou d’émotion. Lupano a musclé dialogues et scénario. Dessin toujours classe et [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

Je veux d'autres citations de nos papys ?!! en attendant ma prochaine lecture.

Posté le 30/11/2015 à 22h45