ZOO
couverture de l'album Celui qui part

Série : Les Vieux FourneauxTome : 3/7Éditeur : Dargaud

Scénario : Wilfrid LupanoDessin : Paul CauuetColoriste : Paul Cauuet

Genres : Humour, Récit de vie

Public : Tout public

Prix : 11.99€

  • ZOO
    note Zoo5.0

    Scénario

    5.0

    Dessin

    5.0
  • Lecteurs
    note lecteurs3.9
    8 notes pour 0 critique

Le synopsis de l'album Celui qui part

Après deux albums en 2014, voici le troisième tome, très attendu, des Vieux Fourneaux ! Lupano et Cauuet se penchent cette fois sur le cas de Mimile, qui a passé sa vie à bourlinguer dans le Pacifique, entre bourre-pifs, rugby et amitiés au long court. Pirate un jour, pirate toujours ! En parallèle : Pierrot et son collectif "Ni Yeux Ni Maître" jouent les abeilles tueuses, et Sophie apprend qu'à la campagne, on ne prend pas ses oeufs de poule chez les vieilles chouettes. Bref, les « vieux fourneaux » sont de retour, pétant la forme !


La critique ZOO sur l'album Celui qui part

Pendant que Pierrot lutte à Paris avec son groupe contre le lobby des marchands de pesticides, Antoine et Mimile font du baby-sitting dans le Sud pour aider Sophie. Seulement voilà, entre le bébé et les intempéries ce n’est pas de tout repos. Quand Pierrot va quitter Paris précipitamment, les souvenirs du passé vont affluer pour ce troisième opus parfaitement réussi.

Après une arrestation musclée, Pierrot quitte son groupe de combat pour partir en direction du Sud car Antoine vient de lui annoncer le grave malaise de Mimile. Ce retour dans leur campagne va faire remonter des souvenirs à la surface qui répondront, entre autres, à pourquoi personne n’aime Berthe et que vient faire ici ce drôle d'étranger estropié qui cherche le « Biouche ».

Les vieux fourneaux T.3

Quel plaisir de retrouver ces trois papis d’enfer alors qu’ils nous entrainent dans leur passé ! À grands coups de colère, de vociférations et de verbes imagés, ils percent à jour des secrets venant de la guerre et de la bêtise des uns et des autres. Ce voyage dans leur jeunesse sera aussi et surtout l’occasion de mieux connaître la vie romanesque d’Emile. Il est tout bonnement impossible de ne pas se prendre au jeu et de ne pas rire des frasques, du vocabulaire et des révoltes de ce trio infernal mais terriblement attachant.

Le dessin efficace avec ses traits caricaturaux complète parfaitement le récit haut en couleurs. Le soin apporté aux postures et aux expressions des trois vieux fourneaux fait mouche à chaque fois. Pas besoin de fioritures : quel que soit le personnage mis en avant, le lecteur dévore chaque case avec envie.

Ce troisième tome prouve qu’il n’y a pas d’âge pour péter la forme, se révolter et croquer la vie à pleines dents.


Les 6 actualités autour de l'album Celui qui part

Toutes les actualités
Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaire et critiques (1)

Je veux d'autres citations de nos papys ?!! en attendant ma prochaine lecture.

Le 30/11/2015 à 22h45