ZOO

Les Zindics Anonymes - T1 : Mission 1

couverture de l'album Mission 1

Série : Les Zindics AnonymesTome : 1/1Éditeur : Dupuis

Scénario : CarboneDessin : James Christ

Collection : Tous Publics

Public : Tout public

Prix : 10.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Après une aventure fantastique dans La Boîte à musique, Carbone se lance dans le policier avec les Zindics Anonymes. Accompagnée de Christ au dessin, la scénariste offre dans un premier tome un nouveau trio de détectives convaincant. Un véritable défi, alors que beaucoup de héros ont déjà fait leur nid dans la BD polar jeunesse !

Avoir un père dans la PJ n’est pas toujours facile. La preuve, chez Tom, la maison est souvent vide et les promesses d’instants père-fils rarement tenues. Un soir où le paternel est appelé pour une affaire de cambriolage, l’ado fouine dans le dossier de l’enquête. Parmi les pièces à conviction réunies, il trouve une photo d’une personne ressemblant étrangement à Fabian, ancien surveillant de son lycée. Rapidement, Tom décide de résoudre le mystère. Et quels meilleurs acolytes que sa meilleure amie Lilia et sa demi-sœur Margot pour l’aider ?

Ce n’est pas la première fois que des enfants détectives débarquent dans la BD. Après Marion Duval, L’Atelier Détectives ou Philippine Lomar, les Zindics Anonymes forment un trio plutôt sympathique. Les personnages inventés par Carbone enchaînent filatures, courses-poursuites et révélations fracassantes. De quoi tenir en haleine les jeunes lecteurs, tout en les alertant sur la cybercriminalité, thème de cette première mission.

Christ nous immerge bien dans l’univers polar de la BD. Le dessinateur sème intelligemment dans le décor des clins d’œil aux œuvres du genre, tandis que des tons sombres imprègnent les pages de mystère. Des touches de couleur viennent souligner les élans d’amitié et les liens familiaux qui unissent les héros.

Dans la grande lignée des polars jeunesse, Les Zindics Anonymes arrive à se faire une place avec cette enquête plutôt bien ficelée. Mais leur prochaine sera-t-elle tout aussi haletante ? Affaire à suivre...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants