ZOO

Lonesome - T3 : Les liens du sang (Octobre 2021)

couverture de l'album Les liens du sang

Série : Lonesome Tome : 3/3Éditeur : Le Lombard

Scénario : Yves SwolfsDessin : Yves SwolfsColoriste : Julie Swolfs

Genres : Western

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.75€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.0

Dessin

5.0

Le western teinté de fantastique d’Yves Swolfs se transporte à New-York. Lonesome poursuit sa quête de la vérité sur ses origines, doublée de la recherche des auteurs de meurtres dont il a été témoin enfant. Ça décoiffe.

A priori, on pourrait se dire que cette nouvelle série, Lonesome, est une resucée de Durango, série avec laquelle Yves Swolfs s’est fait connaître. Eh bien pas du tout ! Ici, les enjeux sont autres, même si le héros semble tout aussi monolithique et le cadre similaire, du moins dans les deux premiers tomes. Dans le 3ème, Les liens du sang, le lieu est en revanche la ville de New-York, telle qu’elle était au 19ème siècle, et ses environs. C’est d’ailleurs un des intérêts graphiques de l’album, nous livrant des séquences à l’esthétique indiscutable.

Les pas de Lonesome, l’homme du Kansas, le mènent par une voie détournée et douloureuse (il prend quelques coups au passage) vers le sénateur Dawson, qui était derrière les exactions du prêcheur Markham. Dawson est également un homme politique retors, ambitieux et corrompu (cela fait beaucoup). Nous sommes dans l’antichambre de la guerre de Sécession et Dawson avance ses pions, animant une conjuration aux inquiétants objectifs. Le scénario est bien charpenté. En parallèle de la progression de Lonesome, nous suivons celle de Miss Lyle, détective déterminée de l’agence Pinkerton, second rôle de poids dans la série. Cette construction injecte une dynamique dans le rythme de narration et enrichit le récit de péripéties.



Lonesome, Tome 36 - Les liens du sang

Lonesome, Tome 36 - Les liens du sang
© Le Lombard, éditions 2021

Le dessin d’Yves Swolfs en jette toujours autant. Qu’il s’agisse des personnages, notamment des visages, des scènes de nature ou de ville, c’est de la belle ouvrage. Un trait parfaitement adapté à l’univers du western. La demeure de Dawson a un petit côté gothique qui n’est pas sans rappeler Le prince de la nuit, série de Swolfs sur l’univers des vampires. Enfin, les couleurs de Julie Swolfs sont dans l’esprit, avec par exemple un joli traitement des scènes de nuit. Une belle histoire de famille !

Donc, une BD de bonne facture, qui fait en prime (sans doute) un double clin d’œil à Star Wars, que nous vous laissons découvrir...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

Titre exacte de la série = Holmes (1854/†1891?)
Existe coffret reprenant le tome 1 et le tome 2

Posté le 29/05/2020 à 14h15