ZOO

Lucien et les mystérieux phénomènes 3 : Sorcière ! (Septembre 2021)

couverture de l'album Sorcière !

Série : Lucien et les mystérieux phénomènes 3Éditeur : Casterman

Scénario : Lay delphine Le, Alexis Horellou

Collection : ALBUMS

Prix : 16.00€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.0

Dessin

5.0

Féru de mystères et de chasses aux fantômes en tous genres, Lucien s'engage une nouvelle fois hors des sentiers battus. Avec son groupe d'ami(e)s, il part sur les traces d'une sorcière bien mystérieuse dans les confins de la forêt bretonne. Si le scénario de cette troisième histoire est un peu en dessous des deux premiers tomes, le dessin ne faiblit pas d'un trait.

Décidément, il s'en passe des choses extraordinaires pour le jeune Lucien depuis que ses parents ont décidé de mettre la famille au vert à la pointe bretonne. Après avoir levé le pot aux roses du manoir hanté dans le premier tome de cette série et percer le secret historique de l'île Tristan en plein carnaval des Gras à Douarnenez dans le deuxième (chaque histoire est indépendante), l'enfant féru de chasse aux fantômes part cette fois sur les traces d'une drôle de sorcière qui hante la forêt.

Le Lay et Horellou mettent Lucien sur les traces d'une sorcière bien mystérieuse

Le Lay et Horellou mettent Lucien sur les traces d'une sorcière bien mystérieuse
© Casterman, éditions 2021

Comme dans chaque volume de cette série d'un nouveau genre, la découverte faite par le héros le pousse à la réflexion. Le zéro déchet et la lutte contre le gaspillage dans le premier tome, avec un prolongement dans le deuxième et des astuces pour faire la fête, c'est cette fois l'égalité femme-homme que mettent en scène Delphine Le Lay et Alexis Horellou. Avec beaucoup, beaucoup de pédagogie. Et sans passer pour des donneurs de leçons, plutôt pour de bons conseillers.

Le dessin toujours aussi musclé, la profondeur de la mise en page, l'agencement des cases et un travail somptueux sur les couleurs, réalisées à quatre mains par le couple, font de cette troisième aventure une véritable réussite graphique. Ce qui compense largement un scénario un poil en dessous des deux premiers. Mais le message transmis via cette BD jeunesse arrive à bon port : un dessin vaut parfois mieux qu'un long discours.


L'agencement des cases est une véritable réussite graphique

L'agencement des cases est une véritable réussite graphique
© Casterman, éditions 2021

Après le manoir hanté, le carnaval des Gras, c'est cette fois au cœur de la forêt que Lucien et ses ami(e)s évoluent, pour le plus grand plaisir du lecteur. Lucien et les mystérieux phénomènes, c'est bon et on en redemande.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants