ZOO

Lucien et les mystérieux phénomènes - T1 : L'empreinte de H. Price

couverture de l'album L'empreinte de H. Price

Série : Lucien et les mystérieux phénomènesTome : 1/3Éditeur : Casterman

Scénario : Alexis Horellou, Delphine Le LayDessin : Alexis HorellouAuteur :

Collection : BD jeunesse - Lucien et les my

Genres : Aventure, Fantastique

Public : À partir de 9 ans

Prix : 14.95€

  • ZOO
    note Zoo5.0

    Scénario

    5.0

    Dessin

    5.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album L'empreinte de H. Price

Lucien et sa petite soeur Violette emménagent avec leurs parents à la campagne. Passionnés d'expériences paranormales, ils trouvent rapidement de quoi satisfaire leur curiosité lorsque les enfants du village leur signalent l'existence du fantôme d'un vieil homme, propriétaire d'une grande bâtisse aux allures de manoir, hantant les lieux depuis dix-huit ans. Mais la découverte qu'ils vont faire ici n'est pas vraiment celle qu'ils attendaient. Avec une préface signée Jérémie Pichon (papa de La Famille Zéro Déchet).


La critique ZOO sur l'album L'empreinte de H. Price

Tremblez, bonnes gens. Lucien et sa famille sont venus s'installer dans des contrées bretonnes reculées pour mener une existence plus verte. Mais lorsque le petit aventurier en herbe s'immisce dans le manoir hanté qui glace tous les gens du coin, il va y faire la découverte de la vie en autonomie et au contact de la nature. Un récit initiatique inspirant pour tendre vers le zéro déchet et le respect de l'environnement. Un vibrant plaidoyer à la nature signé par le couple Delphine Le Lay Alexis Horellou.

Les parents de Lucien décident de se mettre au vert. Toute la famille vient s'installer dans les profondeurs de la campagne bretonne et va découvrir ses facettes mystiques. Loin d'être ravi au départ par ce changement de vie, Lucien, petit intrépide féru de sciences et de découvertes, va vite s'acclimater. Ils rencontres d'autres enfants, qui l'aiguillent vers le manoir hanté. La légende raconte qu'y subsiste le fantôme d'un homme enterré debout face à la mer. Qu'est-ce que les adultes ne seraient pas prêts à faire croire aux enfants lorsqu'il s'agit de les dissuader d'un danger... Le jeune Lucien lève le voile sur un drôle de mystère.

Le couple Delphine Le Lay et Alexis Horellou signe une nouvelle bande dessinée aux petits oignons. Le récit de cette série, entamée ici en avril 2019 et dont le troisième tome va paraître mi-septembre 2021, s'ancre dans les bonnes pratiques, pleines de bon sens, dont faisaient preuve nos grands-parents avant l'explosion de l'agriculture productiviste et intensive qui a laminé la terre et les campagnes franchouillardes. Pratiques qui ont le vent en poupe depuis une poignée de décennies auprès d'une population soucieuse de retrouver le respect du sol et de freiner le carnage écologique mondial.


Lucien et les mystérieux phénomènes s'ouvre avec brio dans ce premier tome

Lucien et les mystérieux phénomènes s'ouvre avec brio dans ce premier tome
© Casterman, éditions 2021

Après avoir réalisé des documentaires graphiques engagés contre la construction d'une centrale nucléaire à la fin des années 1970 à Plogoff, dans le Finistère, ou brossé l'épopée de la construction du quartier collaboratif des Abeilles à Quimper, les deux auteurs, unis à la ville comme à la scène, ont pris une pause salvatrice dans l'excellent album Ralentir. Depuis, Alexis Horellou a musclé et davantage fouillé et poussé son style graphique. Le résultat, c'est un coup de crayon virtuose, doublé d'une mise en page dans le style Art nouveau. Les couleurs faites à quatre mains sont d'une chaleur inouïe et sont l'une des marques de fabrique du couple.

Lucien, petit bonhomme comme les autres, nous entraîne à travers ses découvertes dans le bien-manger et comment tendre vers les zéro déchets. Lucien et les mystérieux phénomènes s'ouvre avec brio dans ce premier tome. Il laisse entrevoir un millefeuilles de légendes bretonnes, d'éducation à l'écologie et d'ouverture à l'autre. L'ADN du couple Le Lay-Horellou.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants