ZOO

Marlysa - T13 : Majesté (Novembre 2013)

couverture de l'album Majesté

Série : MarlysaTome : 13/17Éditeur : Soleil

Scénario : Jean-Charles GaudinDessin : Jean-Pierre DanardColoriste : Odone

Genres : Heroic fantasy

Prix : 13.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 0.5

Scénario

0.5

Dessin

0.5

Un nouveau cycle s’achève pour Marlysa mais le calvaire de ses lecteurs perdure. Jean-Charles Gaudin n’en finit plus d’épuiser le mythe de sa guerrière masquée, appuyé par un dessin grossier et vulgaire de Jean-Pierre Danard.

Le troisième cycle de Marlysa s’achève avec ce treizième tome. Sous l’emprise de l’Ordre noir, l’héroïne masquée doit sauver le monde tout en s’occupant de son fils, le Doge.

Y-a-t-il un membre de la famille de Marlysa dont Jean-Charles Gaudin ne s’est pas encore servi ? Entre son fils, son père, sa soeur jumelle, son amant et ses amis, tout l’arbre généalogique de l’héroïne s’ébranle à chaque nouvelle case. Le scénario de ce treizième tome ressemble aux mauvaises idées des pires telenovelas sud-américaines.

A un scénario médiocre s’allie le dessin défiant les lois de la nature de Jean-Pierre Danard. Est-il vraisemblable qu’une femme ait autant de poitrine et de fesses pour une taille si fine ? N’est-il pas ironique que les monstres de l’histoire aient graphiquement plus de personnalité que les femmes, toutes copiées collées sur le même modèle ? Quoi qu’il en soit, ce treizième tome de Marlysa relève plus de la revue érotique pour enfants que de la bande dessinée d’aventures.

Il est bien loin, le temps magique où la seule perspective de découvrir ce que cachait son masque motivait le lecteur à dévorer les aventures de Marlysa. Et dire que ce treizième tome s’achève sur l’annonce d’un nouveau cycle. Pour quand la fin du massacre ?

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants