ZOO

Mauvaise réputation - T2 : La véritable histoire d'Emmett Dalton

couverture de l'album La véritable histoire d'Emmett Dalton

Série : Mauvaise réputationTome : 2/2Éditeur : Glénat BD

Scénario : Emmanuel Bazin, OzanamAuteur :

Collection : 24x32

Genres : Western

Prix : 15.95€

  • ZOO
    note Zoo4.0

    Scénario

    4.0

    Dessin

    4.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album La véritable histoire d'Emmett Dalton

Le dernier frère Dalton n'a pas dit son dernier mot... Emmett Dalton n'est plus un criminel depuis longtemps, il mène désormais une existence discrète aux côtés de son épouse Julia. A la sortie du film qui retrace l'histoire du célèbre gang, le producteur John Tackett lui propose un nouveau départ sous le soleil californien. Mais Emmett ne montre pas un grand intérêt pour ce faste. Certes, il jouit d'une certaine notoriété car le film a eu un succès retentissant, mais ce qui lui tient à coeur reste la véritable histoire des Dalton. Si un nouveau projet voit le jour, il veut plus d'objectivité, pas question de biaiser la réalité ou de bafouer l'honneur des hommes qu'il a côtoyés durant la conquête de l'Ouest. Mais le cinéma est avide d'action, quand Emmett dénonce l'injustice et la misère. Alors, sous le soleil d'Hollywood, l'ancien braqueur regarde ailleurs... Nous sommes en 1922 et contre toute attente, il va opérer une reconversion surprenante sans...

Lire le synopsis

La critique ZOO sur l'album La véritable histoire d'Emmett Dalton

L’histoire des frères Dalton racontée par celui qui a survécu : Emmet. Un producteur tient à avoir le dernier Dalton comme conseiller pour son film. L’occasion à de longs flash-backs qui fleurent bon la légende de l’Ouest.

On est loin des Dalton popularisés par Morris et Goscinny dans Lucky Luke. Exit Joe, Jack, William et Averell, les cousins Dalton. Bienvenue à Bob, Grat et Emmett, que Morris avait représentés et fait mourir dans son album « Hors-la-loi ». Et surtout exit la rigolade, car le destin des vrais Dalton est plutôt une tragédie.


Emmett Dalton n’est plus un criminel depuis longtemps

Emmett Dalton n’est plus un criminel depuis longtemps
© Glénat


Nous sommes en 1908, et Emmett Dalton est un ivrogne, hanté par son passé. John Tackett, un producteur dynamique, lui propose d’être conseiller historique d’un western qu’il prépare sur ses frères et lui. Réticent au départ, Emmett finit par accepter et livre peu à peu sa version de leur sanglante odyssée, 20 ans plus tôt. D’abord sur le droit chemin (ils sont même un moment marshals !), les Dalton finissent par le quitter, lassés entre autres par la corruption et l’incompétence de l’administration censée les payer.

Finalement, raconter au producteur son passé permet à Emmett d’évacuer son lourd fardeau. Les flash-backs successifs du scénario d’Antoine Ozanam nous présentent des frères attachants, ayant une vie dure dans une époque sans pitié, même si le sourire d’une femme l’éclaire parfois. Mais les Dalton commettent des erreurs, et après quelques méfaits, ils ont bientôt leurs anciens collègues marshals aux trousses. Même si parfois ils sont aidés par des fermiers qu’ils ont soutenus face à des créanciers, l’étau se resserre peu à peu.


Les quatre frères Dalton ne sont pas nés hors-la-loi

Les quatre frères Dalton ne sont pas nés hors-la-loi
© Glénat


Le dessin pictural d’Emmanuel Bazin est à 100 lieues de celui de Giraud sur Blueberry ou de Hermann sur Comanche, deux BD western de référence. Et c’est tant mieux, car le dessinateur impose une patte qui sied bien à l’ambiance, que l’on soit l’hiver dans la neige ou à la belle saison dans de verts pâturages, comme sur la couverture où les trois frères quittent la lumière pour rejoindre l’ombre. Tout un symbole...

L’inévitable tragédie s’annonce sans pour autant éroder l’intérêt pour le récit. À savourer avec un whisky (ou pas).


L'actualité autour de l'album La véritable histoire d'Emmett Dalton

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants