ZOO

Mémoires d'un paysan Bas-Breton - T2 : Le Soldat

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.9 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

Jean-Marie Duéguignet continue de narrer ses aventures autobiographiques, dans une Bretagne en proie au développement agricole et industriel, dans laquelle subsistent des idées traditionnelles qui ne lui conviennent pas vraiment.

note de la critique

Sous la forme d’un journal quotidien à visées philosophiques, un paysan bas-breton nous raconte sa vie d’enfant puis d’homme. Un accident a, selon lui, à travers une plaie suintante à la tête, ouvert son esprit aux interrogations qu’entrainent les réflexions sur la compréhension du monde. Louvoyant entre ses remises en question et son manque d’éducation, il prend en grippe toutes les lâchetés et les superstitions, en obligeant le lecteur à s’interroger lui-même sur la réalité de ses partis pris et ses acceptations. Une superbe couverture ouvre sur un [...]

note de la critique

Deuxième tome très abouti que cette adaptation des Mémoires d'un paysan bas-breton. Jean-Marie Déguignet s'en va-t-en guerre, saisissant  l'opportunité de quitter enfin sa Bretagne natale. Elle est devenue bien trop exiguë pour contenir l'étendue d'un esprit aussi vif. Un deuxième tome dur, sincère, au dessin vif et expressif.

note de la critique

Petit par la taille, mais grand par une irrépressible soif de connaissances, Jean-Marie est maintenant âgé de dix-sept ans et plus que jamais en butte à l'atavisme environnant. Aussi, lorsqu'un professeur arrive dans le village pour inculquer les bases essentielles de l'agriculture, l'adolescent est le seul à s'y intéresser et comprendre qu'il ne suffit pas de laisser brouter les vaches pour avoir un bon lait. Celui qui n'a jamais été à l'école profite du laxisme des élèves en visite pour appendre à lire, grâce aux feuilles qu'ils abandonnent [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants