ZOO

Mémoires d'un paysan Bas-Breton - T2 : Le Soldat

couverture de l'album Le Soldat

Série : Mémoires d'un paysan Bas-BretonTome : 2/3Éditeur : Soleil

Scénario : Stéphane BetbederDessin : Christophe BabonneauColoriste : Axel Gonzalbo

Collection : Celtic

Genres : Aventure

Public : Tout public

Prix : 15.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Deuxième tome très abouti que cette adaptation des Mémoires d'un paysan bas-breton. Jean-Marie Déguignet s'en va-t-en guerre, saisissant l'opportunité de quitter enfin sa Bretagne natale. Elle est devenue bien trop exiguë pour contenir l'étendue d'un esprit aussi vif. Un deuxième tome dur, sincère, au dessin vif et expressif.

Jean-Marie Déguignet, Breton pur beurre d'Ergué-Gabéric, près de Quimper, est doté d'une grande intelligence. Après un premier tome qui retrace son enfance à la ferme et ses difficultés à se sentir bien dans sa famille, le jeune Jean-Marie, qui rêvait de voyager, est servi. Mobilisé, il participe à la prise de la tour Malakoff, sillonne l'Italie puis part en Kabylie. Avant de regagner sa terre natale où accueil et bienveillance ne semblent pas faire la paire.

Les Mémoires d'un paysan bas-breton, vendues à plus de 400 000 exemplaires grâce aux éditions Arkae, qui ont permis de mettre au jour l'esprit incroyable et la plume de Jean-Marie Déguignet. L'adaptation de Stéphane Betbeder est fidèle au texte original dont elle retient la substantifique moelle. C'était loin d'être gagné d'avance vu la grande qualité de ce texte. Ce deuxième tome, dans la fidèle lignée du premier, montre que ces mémoires tiennent toutes leurs promesses.

Le trait réaliste de Christophe Babonneau et les couleurs ajustées d'Axel Gonzalbo portent haut ces mémoires. On s'aventure dans les voyages de ce héros pas comme les autres. Les personnages, expressifs, donnent leurs états d'âmes en quelques coups de crayons.

C'est toute la jalousie, la méchanceté et les rivalités campagnardes qui s'expriment face à cet homme né comme un ovni dans ce costume rural qui lui sied si mal. Inadapté à la société dans laquelle il évolue, il a su trouver les bons mots pour raconter sa vie. Le graphisme de cette série y ajoute un supplément d'âme. Déguignet vaut le détour. Et désormais en BD autant qu'en texte original.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants