ZOO

Mercy - T1 : La dame, le gel et le diable (Septembre 2020)

couverture de l'album La dame, le gel et le diable

Série : MercyTome : 1/2Éditeur : Glénat BD

Scénario : Mirka AndolfoDessin : Mirka AndolfoColoriste : Gianluca Papi

Genres : Fantastique

Prix : 14.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

0.0

Dessin

0.0

Les fleurs du mal poussent près de Seattle

Mirka Andolfo signe avec le tome 1 de Mercy le début d’une série fantastique se déroulant dans l’Ouest américain de la fin du XIXe siècle. Au fin fond de l’État de Washington, les fleurs prospèrent sur les cadavres.

Il se passe des choses bizarres à Woodsburgh, non loin de Seattle. Les corps sans vie se ramassent à la pelle, au point qu’un couvre-feu est instauré. Les cadavres sont comme colonisés par une plante vénéneuse à la fleur magnifique. Nul ne sait qui est responsable de cette hécatombe, mais il semblerait que l’explosion qui s’est produite dans la mine voisine quelques années auparavant ne soit pas étrangère à la présence de ce « diable de Woodsburgh », comme l’appellent les habitants de la bourgade. 

L’autrice italienne Mirka Andolfo signe ici un western fantastique à la forte inspiration manga, calibré pour un lectorat adolescent. Ce premier volume d’exposition n’en apprendra pas beaucoup plus sur les tenants et aboutissants de cette terrible menace, mais il permettra de faire connaissance avec les nombreux personnages et de découvrir les différents enjeux de l’intrigue. À bien y regarder, l’histoire est peut-être plutôt destinée à des adulescents, ces adultes à l’âme de teenagers. La présence d’un bordel, d’un patron « d’usine orphelinat » qui exploite les enfants et d’une certaine violence donne un ton en décalage avec le trait et la narration, qui rappellent ceux des shonen (les mangas pour garçons). Maintenant que la trame est en place, on attend les prochains tomes pour voir si ce récit, somme toute assez classique, prend son envol.

Article publié dans le Mag ZOO N°78 Nov-Déc 2020

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants