ZOO

Metalfer - T1

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.9 pour 6 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

6 Critiques Presse

note de la critique

En partie prépublié dans les Dark Horse Presents 126 à 128 (1997), en noir et blanc, Metalfer voit ici son grand retour, en couleur et complété par 50 nouvelles planches qui voient le concept original poussé encore plus loin dans l'absurdité et la folie.

note de la critique

Jouet révolutionnaire, le Metalfer va devenir le point de départ d’une guerre entre les adultes et leurs propres enfants. L’action prime dans cette aventure futuriste mettant en scène des robots…

note de la critique

« 100% métal, 100% brutal ». Le slogan en quatrième de couverture ne ment pas. Car ce que qui démarre comme une série B gentiment potache se transforme rapidement en un blockbuster délirant et ambitieux, où tout explose.

note de la critique

Entre Robocop et Pacific Rim

Le traitement du récit souffre d'un esprit très eighties et l'album aurait bien trouvé sa place dans les pages de Métal Hurlant ou de L'écho des Savanes de l'époque.

note de la critique

Et si un inventeur de génie parvenait à commercialiser en masse une armure de guerre surpuissante sous la forme d'un jouet pour enfants ? C'est ce scénario bourrin que nous proposent Stan et Vince pour dénoncer les aberrations de notre système capitaliste. Amateurs de subtilité, passez votre chemin.

note de la critique

Pour Qui ? Pour les amateurs de métal hurlant et de délirium pas si mince Étrange BD qui mélange allègrement l’atmosphère graphique des comics de type super vilains avec des vannes éculées (ou reprise des dialogues d’Audiard) ne détonnant pourtant pas dans la folie furieuse qui habite l’album. Des enfants utilisent le dernier jouet à la mode, sorte d’armure d’Iron Man en version grand public pour prendre le pouvoir sur les adultes. Pour les vaincre, le président, largement dépassé, fait appel à une version plus violente et moins humaine d’exosquelette qui [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de mydear

On retrouve dans ce one-shot l'univers foisonnant et génereux de Stan & Vince, un univers urbain ravagé par la guerre entre deux multinationales aux allures d'armées en guerre. De la bonne SF, style années 90.

Posté le 08/11/2013 à 23h09