ZOO

Modeste et Pompon (Franquin) : L'Intégrale des aventures de Modeste et Pompon (Juin 2015)

couverture de l'album L'Intégrale des aventures de Modeste et Pompon

Série : Modeste et Pompon (Franquin)Éditeur : Le Lombard

Scénario : André Franquin, René Goscinny, GregDessin : André FranquinColoriste : André Franquin

Genres : -

Public : Tout public

Prix : 29.00€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

3.5

Dessin

5.0

Un différend d’ordre financier avec les éditions Dupuis conduit André Franquin à s’engager dans le Journal de Tintin en 1955 où il crée la série Modeste & Pompon. Ces gags en une seule planche préfigurent son personnage fétiche, Gaston Lagaffe, né en 1957 dans Spirou magazine. Selon l’âge du lecteur, cette intégrale aura le goût savoureux de la madeleine de Proust ou sera une pure découverte. Incontournable dans les deux cas de figure !

Durant quatre années ces 183 planches vont créer un électrochoc dans les pages du sage et sérieux hebdo où Hergé règne en maître absolu. Mais de quoi s’agit-il ? Modeste, un brave garçon un peu trop sûr de lui, habite dans un petit lotissement tranquille où il vit de l’air du temps. Sa liaison avec Pompon demeure on ne peut plus platonique. Au fil des gags, la galerie des personnages va peu à peu s’étoffer, principalement avec son cousin Félix, représentant gaffeur, ses petits neveux sortis d’on ne sait où, et ses principaux voisins, M. Dubruit et l’irascible M. Ducrin.

Franquin, débordé par ses nombreux engagements, accepte très rapidement l’apport de scénaristes parmi lesquels René Goscinny et surtout Greg, le père d’Achille Talon. Mais, en dépit de toutes les pressions, son trait d’une énergie absolue, son sens poussé du détail ne faiblissent jamais d’une planche à l’autre. On peut dire qu’avec Hergé, Uderzo et Morris, il forme le carré d’as de la bande dessinée franco-belge. Du grand art qu’il faut déguster à petites gorgées pour en apprécier toute la quintessence.

Signalons que l’ensemble est précédé par une série de brillants articles et de documents (77 pages !) qui éclairent cette œuvre majeure avec une exceptionnelle pertinence. Ces gags ont déjà été publiés en plusieurs albums, à différentes époques et par plusieurs éditeurs mais cette intégrale est assurément la plus chouette.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants