ZOO

Moi, René Tardi, Prisonnier de Guerre au Stalag II B - T3 : Après la guerre

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 2.8 pour 2 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

2 Critiques Presse

note de la critique

Ce troisième tome vient conclure l’histoire du père de Jacques Tardi après quatre années de camp de prisonniers de guerre suite à la défaite des troupes françaises dès le début de la Seconde Guerre mondiale. Sa détention au Stalag IIB sera suivie d’une hallucinante errance de presque six mois à travers une Allemagne dévastée. Ce dernier chapitre assez différent risque cependant de décevoir les lecteurs qui ont fortement apprécié les deux premiers tomes.

note de la critique

La guerre est finie et Jean Tardi, père de Jacques, va pouvoir reprendre une vie normale avec sa famille. Un dernier tome qui transforme la série et qui aurait pu s'intituler "Moi Jacques Tardi" où il raconte son enfance de façon peu convaincante.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de L'historien

De retour du Stalag, René Tardi donne naissance à son fils Jacques en 1946. Le final du récit le plus intime de Tardi.

Posté le 04/01/2019 à 11h03