ZOO

Musnet - T3 : Les Feux de la rampe (Novembre 2016)

couverture de l'album Les Feux de la rampe

Série : MusnetTome : 3/4Éditeur : Dargaud

Scénario : KickliyDessin : KickliyColoriste : Kickliy

Genres : Aventure, Humour

Public : Tout public

Prix : 12.99€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Troisième volet réussi dans cette série qui brosse les aventures de Musnet, souris apprentie peintre à Giverny, la ville du grand peintre impressionniste Monet. L’histoire rebondit, le graphisme s’affiche comme une palette d’automne aux couleurs chaudes. Musnet et ses amis n’en finissent pas de nous divertir.

Musnet, qui se frotte à l’art et au poil rugueux de son maître, l’écureuil mal léché Rémi, poursuit ses aventures dans la nature. À Giverny, sur les terres du grand peintre impressionniste Monet, Mus se brouille avec Rémi. Rien ne va plus, d’autant que le rat Rattison, huissier de son état, veut expulser son amie Mya. Musnet va tenter de l’amadouer en peignant sa première toile...

À l’image des deux premiers tomes d’une série qui devrait en compter quatre, ce troisième volet fait souffler un véritable vent de fraîcheur sur la bande dessinée jeunesse. On s’identifie à cette souris attachante et on a envie de la soutenir dans son apprentissage chaotique de la peinture. Des personnages caractériels mais gentils, un décor naturel digne de l’impressionnisme : récit réussi.

Avec Kickliy, le graphisme britannique a de beaux jours devant lui. Couleurs chatoyantes, personnages animaliers expressifs... On n’a qu’un regret : que les cases et le texte prennent un brin trop de place et mangent un peu trop un graphisme qui ne demanderait qu’à éclore un peu plus si on lui en laissait la place. Ce qui n’enlève bien sûr rien à sa beauté.

Bref, malgré ce détail sans conséquence, Musnet fait partie des meilleures séries BD jeunesse du moment. Elle aurait certes pu tenir en moins de tomes. Mais l’histoire avec son maître peintre Rémi l’écureuil et son amitié avec Mya demandent un peu de place pour pousser. Vivement le dénouement, qu’on connaisse ce qu’il adviendra de cette bande d’animaux loufoques.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants